Helloween – My God Given Right

L’album de la continuité apporte son lot de mélodies pour fêter les 30 ans de la citrouille, et pas une ride en vue !

30 ans qu’Helloween est en place et je ne remercierai jamais assez Bricot pour cette découverte de « seconde zone Allemande ». Après plusieurs splits, le groupe semble avoir trouvé son équilibre avec Andi Deris au Chant.

Pour ma part, un de mes gros coups de cœur réside dans l’album 7 sinners sorti en 2010, et le groupe a réussi a remettre le couvert avec le superbe Straight Out Of Hell 3 ans plus tard. On a donc pris l’habitude de faire de chaque nouvelle sortie, un évènement.


Pour leur 30 ans, Helloween n’a pas choisi de faire un best-of, mais tout simplement de publier un 15e album studio contenant 14 titres (16 sur la version deluxe).

P1370479

Je vais m’arrêter un petit temps sur cette fameuse version deluxe, qui est un véritable objet d’art : la pochette de l’album ressemble à un « jour d’après » avec une armée de citrouille prenant la Statue de La Liberté, le tout sur une cover en 3D très réaliste, en format 28cm X 28cm, avec 2 CD et un livre de photos. Ce coffret est limité à 1000 exemplaires (41€). Vous pouvez aussi avoir la version deluxe sans la cover 3D (35€), et plein d’autres formats sur le site de NuclearBlast


En ce qui concerne le contenu du CD, je ne vais pas y aller par 4 chemins : il est plus faiblard que les 2 précédents mais contient de belles merveilles. C’est un album tout à fait correct, qui s’écoute sans problème et en boucle, mais aucune surprise ou prise de risque. Après tout, ce n’est pas si mal, on sait à quoi s’attendre et c’est ce qu’on aime du groupe : du hard (power métal) mélodique.

Le seul gros défaut (oui il en faut un) : le son de la batterie n’est vraiment pas mis en valeur contrairement aux autres albums, et ça fait ch*** !

Pour les cotés très positifs, on a la voix d’Andi, les soli, les variations et quelques pépites qui sont, pour moi Lost In America, Creatures In Heaven, My God Given RightHeroes (qui ouvre l’album). On oubliera cependant assez vite les 2 titres qui clôturent le CD et la ballade Like Everybody Else.


Globalement, c’est un très bon album. Merci de fournir en création car même après 30 ans, sortir un CD avec 16 nouveaux titres de ce niveau, c’est rare.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s