Bilan Festivals en France – 2015

Fréquentations, artistes programmés, cachets…résumé de l’année

La mode Festival ne vous a pas échappé ! Depuis quelques années, chaque ville, en été, offre son festival, avec plus ou moins de réussite. En parallèle, les subventions chutent et beaucoup de festivals ont du mal à survivre.

Je vous propose ici, un petit résumé de cette année 2015


  • La cartocrise :

Une carte interactive, réalisée par l’Union Fédérale d’Intervention des Structures Culturelles, présente tous les festivals supprimés ou annulés depuis mars 2014. Elle est très complète et très facile à comprendre, beau travail. Sur cette carte (qui est mise à jour régulièrement), vous trouverez également l’ensemble des structures culturelles qui ont du fermer leurs portes (arts de la rue, cinéma, danse, théâtre, littérature…).

En haut à gauche, sur la carte, en dessous du +/-, vous avez une icone (que j’ai entouré en rouge sur l’image ci-dessous) qui vous permet de sélectionner ou désélectionner les catégories que vous souhaitez rendre visibles sur la carte. Si vous passez votre souris sur un carré de couleur, le nom de la structure apparaîtra.

cartogrise
Cartocrise : les festivals musicaux supprimés depuis 2014

Cependant, les festivals 2015 encore en vie ont connu une très belle année, parlons fréquentations


  • La fréquentation :

Sur l’ensemble des festivals, il y a eu environ 50 000 festivaliers de plus que 2014 avec 2,85 millions de petits teufeurs (2,82 en 2014 et 2,5 en 2013).

La plus grosse progression revient à l’Electrobeach avec 75% de fréquentations en plus que l’année précédente, se plaçant ainsi à la 4e position des festivals les plus visités (140 000 festivaliers).

Niveau chutes, on notera la baisse la plus importante pour les 3 Elephants (-43%)

freq
Classement des festivals les plus fréquentés en 2015 (Télérama)

 

Vous pouvez admirer la très belle 3e place pour le Hellfest, qui reste le festival le plus indépendant au niveau des subventions en étant autonome à 99% (ils touchent donc moins de 1% de subvention). Pour comparaison, pas de changement dans ce Top 3 par rapport à 2014.

Petit cocorico Tourangeau avec le festival Terres du Son qui a augmenté sa fréquentation de plus de 9000 festivaliers en 3 jours avec un total de 48 500 personnes, contre 40 000 en 2014.

La météo est un facteur expliquant certaines de ces données (les 3 Éléphants ont du annuler 80% de leur prog du dimanche à cause de la pluie, à l’inverse, TDS a connu un we extraordinairement ensoleillé). Une autre explication est l’absence de tête d’affiche française dans le méga buzz comme Stromae, qui a lui tout seul, avait fait exploser les fréquentations, mais de façon éphémère. Idem pour l’annulation par exemple de la venue de Bjork, peu de temps avant l’ouverture du festival La Route Du Rock.


  • Les artistes les plus programmés :

Il faut tout de même souligner que, d’un festoch’ à l’autre, on a l’impression que les têtes d’affiche sont toutes identiques, et pour preuve, voici les artistes les plus présents sur ces festivals cette année

squat
Les squatteurs 2015 de juin à aout (Télérama)

Les 2 premières de la liste ont été programmées 10 fois, puis 9 et 8 fois pour les 2 suivantes. Place aux femmes dans ce haut du panier.

Ce classement a été établie entre juin et août, ce qui explique la différence avec l’autre classement établi entre mars e septembre :

squatmars
Les squateurs 2015 de mars à sept (Sourdoreilles)

Pourquoi programmer plusieurs fois ces artistes ? Certes, ils perdent de la valeur marchande mais il permet de garder l’attractivité de chaque festival (un festivalier ne fera pas 500 km pour aller voir l’artiste X si ce même artiste est programmé à 20 km de chez lui)


  • 2 styles musicaux font le plein, un s’effondre

La grosse surprise, est la très très grosse percée du mouvement Electro ! L’Electrobeach arrive 4e du classement des festivals les plus fréquentés, avec 75% de progression, mais il en est de même avec le Weather festival qui a vu sa fréquentation augmenter de 50%, ainsi que le We Love Green (+48%) qui a ajouté une scène électro cette année.

L’autre style musical indétrônable reste le Rock avec le Hellfest, Rock en Seine…

A contrario, le Reggae est en chute libre


  • Rémunération ?

Même si les cachets varient énormément en fonction des artistes, ils sont en moyenne augmentés de 250% en 5 ans. Un artiste tête d’affiche gagne donc plus en participant à un festival qu’en remplissant un Bercy en son propre nom, en revanche, sa notoriété diminue.


  • Pourquoi les festoch’ ?

Pour ma part, je n’aime pas voir les groupes en extérieur, je les apprécie tellement en salle. Cependant, le Hellfest est bien plus qu’un festival, c’est le seul moment de l’année où on peut se retrouver qu’entre fans de métal, et c’est le seul endroit où des artistes comme Def Leppard peuvent être programmés en France. Pour ce qui est des autres festivals où je vais comme la Route du Rock ou Terres du Son, c’est le côté découverte qui m’attire, en peu de temps et à « moindre » coût. Ainsi, je ne regrette pas d’avoir découvert de véritables coups de cœur comme Nasser, Jeanne Added, Izia…Des artistes pour lesquels je ne me serais jamais déplacée, contrairement à aujourd’hui.

Le festival reste le meilleur tremplin pour les jeunes artistes et la meilleure bourse pour ceux qui n’ont plus rien à prouver, le tout pour des prix imbattables (en moyenne, 100 groupes pour 45€) : tout le monde y trouve son compte. Sans parler du tourisme qui se développe autour de chaque événement.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s