Hellfest 2016 – Jour 2

Glenn Hughes / Sixx : A.M / Foreigner / Joe Satriani / Within Temptation / Disturbed / Twisted Sister / Feu artifice hommage à Lemmy

En avant la 2e journée avec peu de sommeil dans les pattes. Direction Glenn Hughes, ex-Deep Purple, Black Sabbath ou encore Black Country Communion. Il a vraiment une super voix, on se demande pourquoi Ian Gillian est toujours là du coup. Il nous offrira une super version du titre Burn, arrivant à la cheville de celle interprétée par Coverdale. Il fait beau, c’est le premier concert de la jounée et ça met la patate

glenn_hughes
Glenn Hughes, Hellfest 2016

On enchaîne avec les très attendus Sixx : A.M. Groupe composé de Nikki Sixx (Motley Crue), DJ Ashba (Gun’s N Roses) et James Michael (ingénieur son et compositeur pour Meat Loaf par exemple, ou Scorpions et Motley Crue). Ce qui est bien dommage, c’est qu’ils ne joueront que 50 min pour défendre leur nouvel album sorti récemment et il faut dire que ça tient la route. Le groupe s’éclate, ils ont l’air vraiment soudés et le son est top. Par contre, mon p’tit DJ Ashba, t’as pris du bide ?

SixxAM
Sixx : A.M, Hellfest 2016

==> Ma galerie photos Sixx AM <==


Ensuite, place à Foreigner. Bon clairement, ce n’est pas trop trop mon truc, en dehors de Juke Box Hero (que j’ai filmé donc vidéo ci-dessous), le reste me laissera sur place, et mauvais signe, j’ai regardé ma montre à plusieurs reprises. Mais le public était présent (pas en masse comme pour Rammstein, mais présent) et on repris tous les tubes du groupe qui fête ses 40 ans


Joe Satriani entre en scène. Je l’avais vu, qu’une fois, c’était à l’Olympia de Paris au sein du groupe Chickenfoot (avec Sammy Hagar, Chad Smith et Michael Antony). J’avais hâte de le voir en solo. Il fait pleurer la guitare comme personne et il a mis chaos le parterrede musicos en transe devant lui. Je vous laisse juger par vous-même avec mes 2 vidéos :

==> Ma galerie photos de Joe Satriani <==

satriani
Joe Satriani, Hellfest 2016

Après cette démonstration, Disturbed arrive avec l’artillerie lourde. Beaucoup de personnes parleront de la performance du groupe à retenir sur ces 3 jours, que ce soit de sa version de Sound Of Silence des S&G, ou de l’invitation sur scène de Glenn Hughes et Sixx : A.M pour un Baba O’Riley des Who, enflammé. La voix de M. Draiman est vraiment puissante mais reste mélodieuse. Ile joueront 1h et passer après, ça risque d’être fade.

Retrouvez ICI un extrait de leur live sur Arte Live Web (à 1h09)


Et qui suit Disturbed ? Within Temptation. J’ai bien aimé mais il faut avouer qu’après Disturbed, difficile de rentrer dedans. Cependant, j’ai eu mon petit frisson du soir : voir Tarja (ex Nightwish, la seule et unique d’ailleurs) ! Je ne m’y attendais pas, Tarja Turunen, prévue le lendemain sur le festival, s’est invitée sur un titre et là le choc, purée Tarja quoi ! Le titre en question c’est Paradise, celui qui clos son album solo sorti il y a quelques semaines (enfin, son préquel à son album solo prévu en août). J’ai acheté donc ce préquel à sa sortie et ce titre tournait en boucle donc bref, explosion des sens ! Je vous laisse ainsi avec ce duo reformée au Hellfest (et Arte s’est plantée, ce n’est pas le titre Mother Earth)

Within Temptation a beau être classé en métal symphonique comme Nightwish, il n’y a pas photo, Tarja a une voix….Mais en dehors de ce moment, j’ai bien apprécié le set, aucun souci.


Je vais passer assez vite sur le groupe Bring Me The Horizon car…je n’ai absolument pas aimé donc inutile de s’étaler je ne saurais pas quoi dire


23h, le grand moment du jour arrive : Twisted Sister ! Je les ai avais vus déjà 2 fois au Hellfest, mais jamais en tant que tête d’affiche. Twisted et le Hellfest, c’est une grande histoire d’amour, où le groupe a gagné le cœur de tous les festivaliers avec leur énergie incroyable, pour se retrouver en tête d’affiche. Oui mais voilà, Twisted était là pour une triste raison : suite au décès il y a quelques mois du batteur AJ Pero, Twisted a décidé de mettre un terme à sa carrière après plus de 40 ans sur les routes. Et la fin sera célébrée ce soir, au Hellfest. Autant vous dire que les surprises furent nombreuses. Derrière les fûts, c’est Mike Portnoy (Dream Theater) qui remplace donc le défunt AJ Pero. Le groupe est attendu, la foule est présente en masse, et prête à s’éclater pendant 1H30 avec nos sœurs tordues de New-York ! Dee Snider, toujours aussi blond(e), fera un superbe hommage aux victimes du Bataclan et d’Orlando, en demandant à tout le monde de faire un fuck avant d’entonner un We’re Not Gonna Take It qui durera plus de 10 min, dans une ambiance indescriptible. Il y a des pétards, des feux d’artifices, des sauts en l’air, du micro rose dans tous les sens, des paroles, beaucoup, pour nous, Hellfesters, mais aussi vis à vis de leur carrière, aussi longue comme ils disent qu’Aerosmith ou Scorpions (à 10 ans près car même s’ils se sont formés en 72, il faudra attendre 82 pour que sorte leur 1er album) mais qu’ils n’ont peut être pas autant percés et ça c’est Fuck. Et comme si tout ça ne suffisait pas, pour les 2 dernières chansons, Dee a annoncé avoir une surprise pour nous, rien que pour nous : l’arrivée de Phil Campbell (Motorhead) ! Ce dernier est venu dans l’après-midi pour célébrer la statut de Lemmy (j’en parlerai dans l’article Bilan/Ambiance) et assister au feux d’artifice hommage, prévu après le set des Twisted. J’ai filmé et ça donne ça :

C’est donc avec une fucking émotion, que les Twisted nous ont fait leurs adieux, en laissant une fois de plus, et pour la dernière fois, une trace indélébile au Hellfest !

==> Galerie photos Twisted Sister <==

DeeSnider_MikePortnoy_PhilCampbell
Phil Campbell / Mike Portnoy / Dee Snider, Hellfest 2016

00H20, sortez les mouchoirs. Après l’hommage il y a quelques années au député Patrick Roy, puis aux 10 ans du festival l’année dernière avec un feu d’artifices de plus de 20 minutes par Couturier, le festival remet ça cette année pour rendre hommage à Lemmy. Une vidéo d’environ 5 min reprend sa vie, ses phrases phares, avant que le ciel clissonnais ne s’embrase de mille feux sur les plus grands titres de Motorhead. C’était beau, c’étais touchant, c’était whaa. A la fin de l’hommage, Phil Campbell est venu sur scène nous adresser sa plus profonde reconnaissance sur cet hommage et sur la statue érigée dans la Warzone (j’en parlerai dans l’article Bilan/Ambiance) en l’honneur du mec le plus sympa et chaleureux qu’il n’ait jamais connu.

13434790_10153582525532536_1172949493401932404_n
Crédit photo : Evan Forget, Hellfest 2016

Après tout ça on pensait se remettre de nos émotions, mais non, le Hellfest diffusera en intégralité le passage de Motorhead l’année dernière au festival. Impression bizarre, l’impression que Lemmy était là, mais pourtant, la scène était vide…


3h, j’ai loupé Gutterdammerung à la Warzone…tant pis, heure de rentrer dormir (si on veut / peut) puis en avant pour la dernière journée !

2 réflexions sur “Hellfest 2016 – Jour 2

  1. Hello Mélissa, après 4h de sommeil et 1h de route, nous avons commencé le 2ème jour à 12h15 par le concert de Loudness , que nous ne voulions absolument pas manqué!!! groupe japonais des années 80 fondé par Akira Takasaki guitariste virtuose (style Van Halen) concert démentiel et malheureusement trop court…Ensuite j’ai vu les mêmes concerts que toi excepté Disturbed. Un excellent samedi, mention très bien pour Loudness, Glenn Hughes ( quelle voix!!!) et Joe Satriani (The Maestro) et the Fucking show des Twisted Sister . Je rentre après le feu d’artifice hommage à mon idole Lemmy, le genou en compote mais heureux!!!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s