Terres du Son 2016 – Monts (37)

Du bio, du bobo, mais de la musique aussi !

Ahaha Terres du Son, le festival de Tours, au château de Candé, réputé pour son côté dit « bobo » d’après plusieurs médias. C’était la 12e édition, (ma 4e), sous un soleil de plomb ! La programmation du cru 2016 était en deçà mais finalement, l’ambiance y reste toujours superbe, notamment grâce à son éco-village.

13592449_10157149765945788_6024139186257002629_n
Château de Candé by night

Terres du Son, c’est plus qu’un festival, c’est un concept autour de la bonne nourriture et des bonnes pratiques. Parce que certes, « ton mégot, ce n’est pas du terreau », ici, les festivaliers compostent, trient et peuvent assister à des débats sur les pesticides, la sur-pêche et j’en passe. Greenpeace, L214 sont évidemment présent, mais également les sound solar system (pédalez pour écouter la musique), disco soup, jeux en bois géants, ateliers créatifs, navettes gratuites de Tours…et surtout, le village gourmand ! Zéro OGM, sans gluten, vegan, bio et pour tous les gouts !

13615273_10157149766765788_9072677584119347953_n
J’attends ma salade coriandre citron poulet !

Le village prend place au pied du château de Candé et est accessible gratuitement jusqu’à 2h du matin. Et qui ai-je retrouvé ? Les glaces de Rosalie ! Présentes au Hellfest, je me suis fait repérer « mais vous étiez au Hellfest ! «  euh oui…certes « j’ai reconnu vos lunettes, elles sont très belles » ok ! Et également, une fois de plus présent, le vendeur de pâtisseries marocaines à savourer sous leur tentes, mais moi je n’y vais pas pour leurs pâtisseries, mais pour leur tranches de pastèques : une tuerie.

13592697_10157149763540788_4512268451712602103_n
2h, pastèque, y’a pas d’heure pour ça

Cependant, cette année, le soleil était plombant mais le gros problème : les moustiques ! Je n’ai jamais connu ça : des moustiques monstrueux, hypers virulents et en masse. Nous avons tenté la citronnelle mais l’anti-moustique, c’est, avec l’amour, la pire arnaque du siècle. Du coup, nous nous sommes rabattus sur l’essence de géranium…


Niveau festival ? On repart avec la carte K7 pour recharger les pintes. Merci à TDS pour varier les bières, et surtout, de mettre les bières locales ambrées ! On apprécie aussi les jus de fruits, les bières sans alcool, les vins enfin bref, tout est là pour passer un bon festoch. Seul bémol, les allergiques au foin (comme moi) mais bon, ça fait partie du jeu.

13599899_10210075530064342_2375471844809287451_n

Pour les artistes, (programmation complète ICI) très contente d’avoir pu voir :

vendredi :

Hyphen Hyphen, même si le set était trop court, c’était super bien. Quelle patate la chanteuse ! Il y avait du fan de peinturé en tout cas, et ils ont mis une bien belle ambiance, idem pour Lilly Wood and The Prick et Mr Oizo. Un peu déçue d’Ibeyi, très belle voix mais clairement je me suis emmerdée

13659026_10157149766070788_6300908563975877232_n
Prise en flag

samedi :

il y avait Hindi Zarha, j’ai reconnu Jeff, le bassiste de Dominique A, très belle voix mais pareil, comme Ibeyi, ça manquait de quelque chose (c’est à voir en salle plus qu’en festival). Après les Brigitte…elles ont une plastique de dingue, savent en jouer, voire trop, du coup ça lasse. J’ai regardé le début d’Oxmo Puccino avant d’aller voir les tourangeaux de Toukan Toukan. Malgré un gros problème technique, le groupe a su gérer (combler) et leur électro mérite d’être approfondie pour se rendre compte du potentiel. Une fois la nuit bien installée, je n’ai pas compris la foule en délire, assez jeune, qui est arrivée d’un coup devant la scène Biloba pour les Casseurs Flowters (euh qui ça ?). Bon j’ai écouté 2 titres et je me suis cassée, j’ai cru comprendre que c’était le groupe d’Orelsan et ce rap là, je ne peux vraiment pas. Cependant, Étienne de Crecy a mis le feu par la suite.

13600135_10157149764680788_4067978147947481617_n
un air de vacances

dimanche :

on est arrivés assez tôt sur le site pour profiter de l’éco-village puis direction Naaman (reggae donc pas mon truc, je ne saurai pas vous en dire plus) puis Général Elektriks pour une électro-jazzy bien funky. Et puis après il a fallu faire un choix assez difficile…Match ou concerts ? Il y avait le seul groupe que je voulais voir qui passait à 22h, c’était The Shoes, et avant il y a avait Jain et Charles Bradley. La décision fut au consensus de la majorité votant pour le match…. Autant vous dire que ce matin, on est bien tous déçus de ce choix, mais c’est comme ça.

13645260_10157149766490788_5845561379187903247_n
bon d’accord, je me suis un peu assoupie

Le festival a fait 40 000 festivaliers, bien moins que les 2 dernières années (la faute à une programmation sans véritable tête d’affiche et au match dimanche). Cependant, j’aime toujours aller à TDS car je découvre des tas de groupes inconnus et bien loin de ce que je peux écouter en général. Je vais donc me reprendre le programme au calme et écouter les groupes que j’ai loupé à travers les 4 scènes.

13592196_10157149763935788_5405123376442364740_n
Vue de l’éco-village

A l’année prochaine !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s