Tours – Indre et Loire

La plus belle ville du monde …

La Place Plumereau, a été élue une fois de plus « meilleure place pour prendre l’apéro », j’ai donc décidé de partager les photos de ma ville qui regorge de coins trop top mignon moumoutte


Côté histoire, Tours est la ville natale d’Honoré de Balzac (son appartement est au 25 rue Nationale). Elle aussi la ville où est enterrée la 4e femme de Charlemagne, Luitgarde d’Alémanie, décédée en l’an 800. C’est d’ailleurs pour cela que l’ancienne tour érigée en l’honneur de St Martin s’appelle désormais, la Tour Charlemagne (en face de la Basilique St Martin). La ville est également celle de St Martin, 3e évêque de la ville mort, officier romain, ayant partagé son manteau avec un démuni et qui donna son nom à la dynastie des Capétien (manteau = Cappa en italien). Tours a également accueilli Jeanne d’Arc pendant quelques mois juste avant de recevoir son armure et son étendard, fabriqués à Tours, et de libérer Orléans (son épée lui sera rapportée de la chapelle Ste Catherine de Fierbois, à 25 min de la ville). Elle sera d’ailleurs reçue dans le château de Tours par le Roi de France en avril 1429. Entre 1450 et 1550, la ville devient capitale du Royaume, Charles VII s’installe au château du Plessis-Lès-Tours (racheté ensuite par Louis XI). La ville deviendra Capitale des Arts, avec un passage obligé par les compagnons du devoir.

Plus récemment, Tours est devenue capitale de la France 6 mois pendant la guerre de 1870 puis quelques jours durant la seconde guerre mondiale, avant que le gouvernement ne déménage à Bordeaux. L’Assemblée nationale s’installe au grand théâtre de Tours et le Sénat à l’hôtel de ville, le ministère de l’Intérieur s’installe dans la préfecture. La dernière réunion du Comité suprême interallié avec Churchill et Raynaud se tient dans la préfecture le 13 juin 1940.


Côté gastronomie, nous avons la Rillette, les Rillons, les fromages de chèvre, le vin et le nougat de Tours (un gâteau aux fruits confits)


Ne me demandez plus pourquoi j’aime la Touraine ? je ne l’aime ni comme on aime son berceau, ni comme on aime une oasis dans le désert; je l’aime comme un artiste aime l’art; je l’aime moins que je ne vous aime, mais sans la Touraine, peut-être ne vivrais-je plus. (Honoré de Balzac)


Monuments à voir :

  • Cathédrale et son cloitre
  • Église St Julien
  • Basilique St Martin
  • Tour Charlemagne
  • Place Plum’
  • Place du Grand Marché
  • La Guinguette (ouverte de mai à sept)
  • Les Bords de Loire
  • Le Quartier du Vieux Tours
  • Théâtre
  • Pont de Fil (piétons et tout bleu la nuit)
  • Musée des Beaux-arts
  • Fritz (l’éléphant mascotte tristement empaillé)
  • Le Tram (version Daft-Punk)

==> GALERIE PHOTOS <==

tours
Place Plumereau, Tours

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s