Placebo – 28/11/16, Nantes, Zénith

Tournée des 20 ans pour le trio de gélules, qui ont déserté les ondes depuis quelques temps

Dernier concert du mois de novembre ! Direction Nantes pour l’anniversaire de Chacha La Madeleine, fan dans sa jeunesse (merde le coup de vieux) de Placebo. Aha Placebo, que de souvenirs. J’ai l’impression de parler comme mes parents (désolée papa / maman) mais déjà l’année dernière au Hellfest, quand j’ai vu The Offspring, je me suis dit « purée, ça me rappelle mes années collège ! », et bah c’est pareil avec Placebo « ça me rappelle mes années lycée ». Je comprends donc désormais ce petit brin de nostalgie …


Placebo, on ne les entend plus vraiment depuis un bout de temps, même la sortie de leur Best-of 20 ans avec le titre inédit (et très bon) Jesus’ Son, n’a pas fait de bruit. Et pourtant, le trio (seul le batteur n’a pas survécu au line-up d’origine) a choisi de faire 3 dates en France pour la tournée anniversaire 20 ans d’existence (Strasbourg, Nantes et Paris Bercy).

Direction donc le Zénith de Nantes et là, stupeur : beaucoup de personnes de 40 ans ! Je m’attendais à être entourée de jeunes de mon âge (jeune, jeune…27-30 ans quoi). Le Zénith est loooiiinn d’être plein et la première partie, The Joy Formidable, n’est pas terrible


20h55, la salle sombre dans l’obscurité et les notes de Who By Fire de Leonard Cohen démarrent. La chanson sera mise en entier, avec 2 photos de L.Cohen sur le grand écran…Hommage fait, place à Placebo.

p1490189
Placebo, Leonard Cohen hommage, Nantes, 28/11/16

On avait un peu d’appréhension avec Charlène car le groupe, quelques semaines plus tôt, s’était barré de scène après 2 titres, sans aucune explication.

Every Me & Every You explose nos tympans, purée que c’est bon ! Toujours pas de Placebo sur scène, le clip de la chanson est diffusé en entier puis à la fin, un medley d’images du groupe de leur début à aujourd’hui, avant que Pure Morning ne soit jouée, et enfin, que le groupe arrive sur scène (voir ma vidéo ci-dessous).

Brian Molko n’a pas changé ! Peut être un peu de rides mais c’est le même ! Et quant à Stefan Olsdal, il arbore une crête des plus particulière sur son crane rasé, et balance sa basse et guitare comme je l’imaginais.


Le groupe est donc mené par le duo Molko/Olsdal et les 4 autres membres sont totalement dans l’ombre, jamais dans les projecteurs. Il y avait une violoniste, un batteur et 2 autres guitaristes.

Brian, je le savais mais l’entendre en vrai, je confirme, il parle très très très bien Français. Il a annoncé que le groupe était fier de fêter ses 20 ans mais également fier de fêter les 10 ans du Zénith de Nantes, qu’ils avaient inauguré. Brian replacera Placebo dans la sphère des groupes engagés (et partie prenante), en souhaitant le bonsoir aux femmes, hommes et ceux entre les 2, tandis que Stefan lèvera longuement les bras en l’air, soutenant sa basse aux couleurs du drapeau PACE. Brian expliquera également qu’il ne pourra pas bouger comme il le souhaite, suite à une blessure dans le dos.

p1490230
Placebo, Nantes, 28/11/16

Le son n’est cependant pas au top niveau, les basses sont sur-poussées, par chance, mes bouchons d’oreilles sur mesure rattrape le tout. La scène est habillée de superbes et grands écrans géants, où s’ajoutent de temps à autres des minis-écrans tenus sur des bras articulés.

p1490211
Placebo, Nantes, 28/11/16

Le groupe fera un second hommage, après Cohen, ce sera David Bowie, avec qui le groupe a joué plusieurs fois.

Le public sera enthousiasmé tout du long, mais particulièrement dans le dernier tiers de la setlist, après ce que Brian appelle « le coin mélancolie ». Purée, cette partie a duré trop longtemps ! Pour une tournée best-of, on enchaîne les tubes et on ne fait pas 25 min de titres mou du genou, ou des versions réarrangées mollement. Je regrette d’ailleurs l’absence de Taste In Me, The Never Ending-Why, Meds ou encore Black-Eyed. Cependant, retour en arrière et chair de poule sur Twenty Years ou Protège-Moi.

Le groupe aura tenu 2h et nous rappelle à quel point ses compositions étaient fructueuses, et nous laisse un peu orphelin d’un temps que l’on sent révolu. Placebo sera au Printemps de Bourges en avril, places déjà en vente.

p1490238
Placebo, Nantes, 28/11/16

Setlist :

Every You Every Me
Pure Morning
Loud Like Love
Jesus’ Son
Soulmates
Special Needs
Lazarus
Too Many Friends
Twenty Years
I Know
Devil in the Details
Space Monkey
Exit Wounds
Protège-moi
Without You I’m Nothing
36 Degrees
Lady of the Flowers
For What It’s Worth
Slave to the Wage
Special K
Song to Say Goodbye
The Bitter End
Teenage Angst
Nancy Boy
Infra-red
Running Up That Hill (A Deal with God)


Galerie Photos

14
Placebo, Nantes, 28/11/16

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s