JC Satan, Etienne De Crecy – 15/12/16, Tours, Le Temps Machine

Faites péter les watts !

En route pour le dernier concert de l’année 2016…Enfin concert…disons soirée électro quoi.

En ce 15 décembre, j’entamais donc une journée comme une autre : debout à 5h, train à 6h, boulot à 7h45, piscine à 12h, retour à 19h, escrime à 20h, retour à 22h30, départ concert 23h30, retour à 2h, dodo à 3h !


Direction Le Temps Machine pour JC Satan et Étienne de Crecy. Loin de mes horizons musicaux, j’avais apprécié De Crecy cet été au festival Terres du Son, alors bon, à 10min de chez moi pour 15€, fallait pas se priver.

Finalement, je suis arrivée pour les 2 dernières chansons de JC Satan (oui j’avoue, j’ai un peu glandé sous la douche après l’entrainement) alors je ne vais pas en dire grand chose, juste vous laisser avec un titre pour vous donner une idée. Les Inrocks parlaient il y a peu de leur 4e album en écrivant : avec un nouveau disque jouissif, riche d’influences essentiellement américaines, les Bordelais ne sont pas le meilleur groupe de rock français mais le meilleur groupe de rock en France. Critique et écoute.


Il est minuit, changement radical d’ambiance. Les teufeurs rockeurs quittent la salle, whaou, Etienne De Crecy ne va pas jouer devant une salle comble. D’accoutumée, j’aurais fait partie de ces gens qui seraient partis après le concert rock, pour laisser les clubbeurs tituber sur de l’électro imbuvable mais exceptionnellement, ce soir je reste car je suis venue pour le set électro…Non le ciel ne m’ait pas tombé sur la tête, je voulais vivre ça ><

Je me cale sur le haut d’une marche contre un mur, et je vais finalement rester jusqu’à la fin, soit 1h30 du mat’. Bizarre les « concerts » de DJ’s, on regarde un mec derrière des platines, qui passe à la seconde près le même morceau que sur le CD…j’avais déjà vu The Avener et je m’étais fait chier alors que pourtant, son album était vraiment excellent. Marrant également de voir les spectateurs, loin de ceux des concerts de rock…Ici en fait, on bouge juste la tête ><.

Niveau scène, rien d’exceptionnel, la salle est petite. Ce été, je l’avais vu avec un énorme cube blanc lumineux du nom de son album Super Discount. Là, il faudra se contenter de 2 platines et lui.

De ce DJ je ne connaissais que 2 titres et ouf, ils les a « joués » :

J’avoue qu’il a quand même une belle façon de mixer des sons vintages comme j’aime, on est obligé de bouger les orteils dans ses petites baskets. Je suis très contente d’avoir assisté à ce mix, dans le cadre de la Chaudière Festival. Pas certaine de retourner voir un live de DJ car clairement, ça manque de punch sur scène, mais au niveau du son, c’est quand même le pied (avec ses bouchons d’oreilles).

EDC, très abordable, fera la bise aux personnes du premier rang, et puis 1h après, je recevrai un mms de ma chouet’ voisine, qui s’est payée le luxe d’aller en loges

15541911_10157942824350788_1371670411815704687_n


En fait, je me rends compte que cet article est vide, par rapport aux autres live report, mais sincèrement, je ne sais pas quoi décrire, j’ai écouté du son, en live et voilà. Mais ça aura le mérite de vous faire écouter 4 titres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s