Austra VS The XX

2 albums très attendus en ce début 2017…déception ou euphorie ?

L’année 2017 est censée être mon année ! Le retour d’Austra, de Depeche Mode, des Guns et Aerosmith sur scène ! Et niveau sorties CD, j’attendais avec impatience Austra et The XX (sans parler de Depeche Mode qui devrait pointer son nez en mars).

Alors voilà, on y est, 5 ans d’attente pour The XX et 4 ans pour Austra ! Autant vous dire que l’attente était interminable et que le stress au paroxysme « pourvu qu’ils dépotent leur race !! ». Je vais donc commencer par Austra (par ordre alphabétique ils sont en premier, n’y voyez pas de favoritisme…)

austra-xx


Austra, Future Politics :

Bon j’ai un peu triché, il ne sort que vendredi prochain (le 20 janvier) mais je l’ai écouté hier. Et quelle déception ! Je ne vais pas y aller par 4 chemins.

Austra avait annoncé sortir son nouvel album en mars 2016, c’est donc avec 8 mois de retard qu’on l’a enfin. Le groupe a su faire languir les fans, qui se font de plus en plus nombreux. Austra c’est un peu la bande son de ma vie, une sombre mélancolie avec une pointe de lueur qu’on ne parvient pas à atteindre. Leurs titres me transportent chaque jour depuis 2011 désormais et je rêvais de revivre une claque comme j’avais eu avec leur premier album Feel It Break. Leur second album était plus mature, plus lumineux avec de belles pépites, mais j’espérais qu’ils reviennent aux eaux profondes avec ce 3e opus.

Pour cela, nous avons suivi les péripéties de Katie avec sa copine : le Mexique, les gay-pride, l’adoption d’un chien, la mode, la nourriture, les films etc etc. Bref, on a patiemment lu ses joies du moment, nous expliquant que le Mexique aura une énorme influence sur l’album à venir. J’ai pris peur de sentir le guacamole et les tortillas en allumant Deezer !

Le groupe, ou plutôt Katie, s’engage de plus en plus contre un monde aseptisé, mené à la baguette par la technologie et bientôt dirigé par un Trump. Alors qu’attendre d’un mix de Oldelpaso & darksynthpop ?

Tout d’abord, j’avais été très enjouée face aux 2 titres choisis pour la promotion de l’album, à savoir Utopia (pas à la première écoute, je l’avoue) et Future Politics, même si le côté « Katie en avant » me laissai songeuse. Oui, depuis un moment je me demande si Austra est encore un groupe ou juste le surnom de la chanteuse Katie Stelmanis…On ne voit qu’elle sur les photos promo, sur la pochette de l’album, dans les 2 derniers clips, sur Insta, FB etc…mais bref passons, le jour est arrivé, j’écoute le Graal tant attendu.

…et bien en dehors d’Utopia et Future Politics (ouf, elles cartonnent) je ne retiens rien de cet album. Et je persiste, j’ai l’impression d’avoir une copie de Steady, l’album solo de Katie, et pas grand chose d’Austra. La patte de Maya est bien faiblarde ! Le disque est mou du genou ! Du lyrisme en veux tu en voilà, sans parler d’un titre musical sans parole et franchement pas indispensable. Peu de profondeur, peu de rythmes endiablés et encore moins de ténèbres.

Merde, c’est toujours horrible d’avoir ces conclusions face à quelque chose qu’on attend depuis 4 ans, l’envie, l’espoir de réalimenter son mp3 avec de nouveaux titres, de débrayer total en live…Il me faudra certainement plusieurs écoutes, mais là maintenant, je ne suis pas emballée.

Cependant, je reste excitée à 200% pour aller les voir en concert à Paris et La Rochelle, en espérant qu’ils ne jouent pas ce nouvel album en totalité !!!


The XX, I See You

Je ne me rappelle plus à quel moment ma route a croisé celle des notes d’XX, je me revois simplement en région Parisienne et être emportée par le minimalisme du groupe. The XX fait partie de cette vague de groupes où une note suffit à les départager d’entres tous. Un son de gratte, 2 voix, des notes de synthé posées subtilement, et la magie opère. Pas de chichi, pas de surfait, on lévite.

The XX  en est donc à son 3e album (comme Austra me direz-vous…ou pas, si vous n’avez pas suivi).  Le premier XX avait offert les 2 superbes chansons Crystalised et Islands, quant au second Coexist, il contenait le merveilleux Fiction (qu’Austra a d’ailleurs repris pour une émission de radio, comme quoi, le monde est petit). Autant vous dire que pour ce retour, le groupe est attendu au tournant.

Pour faire court, c’est un retour réussi. Quel superbe album. Alors certes, pour le moment je n’ai pas un titre qui sort du lot plus qu’un autre, mais purée, c’est aérien ! Ce qui a fait la force d’XX est là, ils n’ont pas perdu leur âme en route.

Rebecca Manzoni leur a dédié la minute Pop&Co, jeudi, sur France Inter et je suis restée sur ma faim. Idem pour les 2 singles dévoilés courant décembre. Mais finalement, l’album dans son entier prend tout son sens. Je suis un peu rassurée car je les vois le mois prochain à Paris. En effet, tout comme Austra, ce qui m’a plu chez XX c’est cette nostaligie, ces titres assez ténébreux, tout en finesse, et les singles me laissaient présager à un virage vers la pop acidulée, ou du moins, édulcorée. Il n’en est rien, oui l’album est plus joyeux, mais l’essence du groupe est toujours présente.

I See You est une petite pépite qui ne sera pas, je pense, compris de tous, même si actuellement, tous les médias en parlent de façon très positive. C’est typiquement l’album qu’on met le soir en rentrant en lisant un livre pour s’évader vers la lumière.

Une réflexion sur “Austra VS The XX

  1. J’écoute bientôt l’album d’Austra, grosse déception je vois pour ta part, horrible surtout après une telle attente … Je te tiens au courant de mon écoute mais j’ai peur vu ce que tu nous dis là …

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s