News – 12/10/17

C’est par ici que ça se passe !

James Kottak s’est enfin expliqué sur son départ de Scorpions. Ce dernier a retrouvé le groupe le temps d’une soirée en coulisses (merci à Crazyscorps) :

En avril 2016, nous étions en Allemagne, et Klaus a eu des problèmes de voix, nous avons du annuler les huit dernières dates de notre tournée européenne. Cela nous a donc laissé à peu près deux mois et demi de libres. A ce moment-là, je me battais un peu avec mes démons personnels, j’ai donc décidé de me rendre dans le centre Crossroads fondé par Eric Clapton sur l’île d’Antigua (centre de désintoxication des drogues et de l’alcool). Je pensais y rester un mois seulement, histoire de faire le bilan et de me remettre sur pied. C’est vraiment un endroit formidable.

J’y suis donc allé tant que nous avions du temps libre. J’ai décidé de prolonger de deux semaines avant de reprendre le cours de la tournée. Mais les gars m’ont dit « Mec, profite de cette occasion ». C’est ainsi que j’ai fini par y rester 92 jours. Pendant ce temps, il y avait quelques concerts de Scorpions de prévu, et bien sûr, il fallait qu’ils continuent même sans moi, et je leur ai donné mon accord lorsqu’ils m’ont dit qu’ils comptaient faire appel à Mikkey Dee pour me remplacer pour ces concerts.
A mon retour, la tournée était en pause. Je suis rentré à la maison fin juillet, et les concerts suivants étaient prévus en Amérique du Sud pour septembre. Il n’y avait que sept concerts de prévus, et il fallait expédier tout mon matériel, ce qui coûte très cher. Renvoyer le matériel de Mikkey et expédier le mien aurait coûté vingt-cinq ou trente mille dollars. Je leur ai donc dit : « Vous savez quoi ? Je ne suis pas sûr d’avoir envie de faire ces concerts. » Et après ça, il n’y avait que six ou huit concerts d’organisés jusqu’à la fin de l’année. J’ai insisté : « Laissez Mikkey terminer la tournée avec vous. Cela me ferait du bien de rester un peu chez moi. » Tout était très clair entre nous. Mais à la fin du mois d’octobre, nous nous sommes reparlés, et nous avons mutuellement conclu que ma présence dans le groupe ne faisait plus vraiment sens.

Apprendre que je ne faisais plus partie du groupe a été un soulagement, pour être franc. Lorsque nous nous sommes appelés ce jour-là, je pensais que j’allais reprendre mon poste dans le groupe, mais finalement les choses ont évolué ainsi. Ce sont des choses qui arrivent et, comme je l’ai toujours dit, passer 21 dans le même groupe est incroyable, et les autres gars sont formidables. Je les aime profondément. Mais c’est ainsi. C’est un des nombreux méandres de l’existence.

Durant ces 18 derniers mois à la maison, j’ai pu m’occuper de moi, me remettre en forme, et passer du temps avec mes deux fils de 24 et 20 ans. Cela faisait plus de 30 ans que je n’avais pas passé une année complète à la maison. Je suis passé à côté de tellement d’événements et d’anniversaires, j’ai manqué les remises de diplômes, tant de choses. Mais bon, je suis heureux maintenant, et parfaitement épanoui.

DLwR0dMUEAAhbQs


Sticky Boys, nouveau clip :


Mylène Farmer, très proche de Jean Rochefort, s’est exprimé dans Le Point par cette lettre :

58829

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s