News – 12/05/20

le

C’est par ici que ça se passe !

Pour fêter leurs 10 ans, She Past Away sortira un vinyle de remix. Le premier extrait était remixé par Soft Moon et le second extrait est remixé par Boy Harsher !


Bono qui ne rate jamais l’occasion de faire parler de lui, a fêté ses 60 ans en publiant ses 60 chansons qui lui ont « sauvé la vie ». J’en parle parce que dans la playlist, il y a Depeche Mode avec Walking In My Shoes. La playlist est à retrouver sur Spotify « Bono’s 60 Songs That Saved My Life« . Pour celles et ceux qui n’ont pas Spotify, la liste des titres est ICI


Sabaton, nouveau titre :


Les éditions Camion Blanc ont sorti un livre discographique sur Scorpions, Scorpions : L’intégrale en 367 piqûres. Le livre est écrit par Guilaume Gaguet et préface par Philippe Lageat

« Déjouant les pronostics pour devenir le groupe allemand le plus célèbre à l’international, Scorpions a créé une oeuvre foisonnante, riche de plus de 20 albums studio, auxquels s’ajoutent de nombreux albums live et plusieurs dizaines de singles. Fruit de deux ans de recherches, ce livre compile informations inédites, histoires, confidences et anecdotes exclusives sur les 367 titres, publiés ou non, qui sont parvenus jusqu’à nous. Tous ces morceaux se voient ici passés au crible : thème des paroles, conditions d’enregistrement, anecdotes liées à leur genèse, l’ensemble des chansons écrites, enregistrées et/ou interprétées par les arachnides sont analysées, afin d’être remises en contexte. En sus, des articles documentés mettent au jour les coulisses d’événements méconnus de la carrière du groupe. Premiers émois sur « Still Loving You », reflet des changements politiques du XXe siècle avec l’hymne planétaire « Wind of Change », Scorpions a planté son dard dans la mémoire collective. Cette intégrale est une ultime piqûre, un hommage en 367 chapitres à la carrière extraordinaire d’un groupe de légende, à dédier aux fans d’un jour ou de toujours. »

Scorpions_intégrale


TraxMag dévoile une étude sur la perte économique colossale des festivals français, c’est à lire ICI

En cumulant les dépenses directes, indirectes et induites, ils établissent une fourchette de 2,3 milliards à 5,8 milliards d’euros non injectés dans l’économie du pays pour un total de 4 000 événements annulés.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s