Judas Priest – 17/06/15, Zénith de Paris

Quand LE Métal God pose ses valises à Paris, on pose nos valises à Paris !

Difficile de résister à l’appelle du prêtre et de ses amis, surtout quand ils viennent au Zénith de Paris. Il fait la même chaleur écrasante que la veille à KISS, il reste également quelques confettis de la veille et à chaque poussée de basse, ces derniers continueront de tomber du plafond.

La salle est loin d’être pleine dans les gradins (80%), mais ça se comprend dans le sens ou Judas sera présent 2 jours après au Hellfest et que la veille une bonne partie des fans de Hard Rock s’étaient serrés la ceinture pour assister au concert de KISS.


La première partie est assurée par Five Finger Death Punch (présent également au Hellfest 2 jours après). Ils ont mis une bonne ambiance avec un batteur déguisé en squelette, un bassiste aux allures de Davy Jones (Pirates des Caraïbes) et le chanteur portant un T shirt de Judas Priest. Musicalement ce n’est pas hyper novateur et un peu trop estampillé Californien dans leur genre, mais le courant passe avec le public. Je les avais connus avec leur reprise The House Of The Rising Sun, qu’ils ont interprété qu’à moitié en toute fin de setlist.


21h15, la salle est plongée dans le noir et des écrans géants remplacent désormais les habituels draps aux couleurs des différents albums interprétés durant le show par Judas. Le groupe choisira une chanson de Black Sabbath (War Pig) pour faire monter la pression, bel hommage. L’entrée se fait sur Dagonaut, titre du dernier et énorme album Redeemers Of Souls. Rob arrive après ses compères et là c’est le délire, ma foi, le public ne se lève pas. Il faudra attendre le rappel pour que le Zénith reste debout.

Richie, le remplaçant de KK est tout simplement un monstre du riff. Il sait tout faire avec une facilité déconcertante, ça envoie le steak, voire mieux, ça le pulvérise ! Il a sa place sans conteste au sein du groupe, d’ailleurs, Rob va très souvent à sa rencontre, bien plus qu’à celle de Glenn. Entre les 2 guitaristes, c’est l’osmose, chacun sait ce qu’il a à faire et le public en redemande. Quant à Rob, il est en très grande forme vocalement parlant. L’intensité du concert va crescendo jusqu’à atteindre son paroxysme sur Painkiller. La version interprété à cloué tout le monde, tout simplement impressionnante, impulsée par 6 minutes de stroboscopes.

Niveau décor, scène très épurée, bien plus que sur la tournée Nostradamus ou Epitaph. Il n’y a que 3 écrans géants et l’habituelle moto de Rob qui arrive sur scène pour le titre Hell Bent For Leather. Le seul petit effort sera porté par Rob qui s’eclipse à plusieurs reprises pour changer de tenue (notamment une qui me choquera 2 jours plus tard au Hellfest mais je ne m’en étais pas rendue compte ce soir là, je vous expliquerai ça dans les live report du Hellfest).

Concernant la setlist, 4 titres sont issus du dernier album et quelle claque sur Halls Of Valhalla !! Hélas, aucun titre de Ram It Down. Magnifique performance sur Beyond the Realms of Death, qui durera plus de 8 minutes, ainsi que sur le mythique You’ve Got Another Thing Comin’ et ses 9min30 ! Pas de Green Of Manalishi (reprise du groupe Fleetwood Mac), ni de Rock Hard Ride Free ou de United, mais peu importe, au final, cette toute nouvelle setlist donne un nouveau souffle.


Judas Priest, qui avait annoncé sa tournée d’adieu il y a 3 ans avec Epitaph, se voit renaitre avec Richie Faulkner : un nouvel album digne des plus grands des 80’s ainsi que cette nouvelle tournée qui prouve que Judas Priest reste incontestablement le maitre en la matière.


Setlist :

Dragonaut
Metal Gods
Devil’s Child
Victim of Changes
Halls of Valhalla
Love Bites
March of the Damned
Turbo Lover
Redeemer of Souls
Beyond the Realms of Death
Jawbreaker
Breaking the Law
Hell Bent for Leather
The Hellion / Electric Eye
You’ve Got Another Thing Comin’
Painkiller
Living After Midnight


La galerie photo est ICI

judas_zenith


Les vidéos :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s