Jean-Paul Gaultier au Grand Palais – l’expo

Ses créations en passant par Mylène Farmer, Depeche Mode ou les sacs poubelles…le tout au Grand Palais, il fallait y être !

Je n’y connais pas grand chose en mode, disons cependant que c’est un milieu qui m’intrigue malgré tout et que je suis la première à aller voir Yves Saint-Laurent sur grand écran.

Je suis donc très contente d’avoir pu voir l’exposition de Jean-Paul Gaultier, surnommé L’enfant Terrible, au Grand Palais, qui a débutée en avril et qui se termine lundi soir (3 août). Je suis d’autant plus contente car étant grande GRANDE admiratrice de Mylène Farmer, pouvoir observer de près certaines de ses tenues de scène, notamment l’écorchée de la tournée 2009, était une opportunité unique !


affiche-jpg-page-expo

L’exposition sur 2 étages, ne se veut pas être une rétrospective. Le couturier de 63 ans (je n’y crois toujours pas) a simplement voulu exposer une grande partie de ses œuvres (Haute Couture et Prêt-à-porter) allant de 1970 à 2013 (toutes sont d’origine) répertoriées à travers 7 grandes thématiques :

  • Les Falbalas de Gaultier
  • L’Odyssée
  • Punk Cancan
  • Muses
  • Le Salon
  • Metropolis
  • Jungle Urbaine

Qui dit Gaultier, dit « novateur », donc pas d’expo chiante. Les mannequins sont tous animés grâce à des vidéoprojecteurs placés en face d’eux. Ils nous regardent, nous parlent, c’est assez déroutant. Il y a également un podium reconstitué où les mannequins défilent sur un rail coulissant, le tout sur la voix de Catherine Deneuve (« N°4 : La Danseuse, ensemble de jersey…N°12 : French Cancan »…). Sont aussi installés des écrans de télés, ainsi que des grands écrans (retransmissions d’extraits de films et de concerts). Une pièce classée X où sont entreposées des tenues sorties tout droit du SM, contient un mur percé de trous, afin de mettre en valeur les dos des tenues lorsque vous y jetez un œil.


Le début de l’expo contient quelques photos du couturier dans ses plus jeunes âges (avec sa grand-mère, avec des copains de classe de primaire comme l’écrivain Jean Teulé…) et rend hommage à son compagnon et grand amour de sa vie Francis Menuge, rencontré dans les années 1975 et décédé du SIDA en 1990. Le reste de la 1ère pièce est dédiée à ses premiers essais : ours en peluche à corset (il avait 5 ans), tenue réalisée à partir d’un sac poubelle, boite de conserve et vieux cendrier…Le tout sur un fond du film Falbalas, qui a donné l’envie à Jean-Paul Gaultier de se lancer dans ce métier.

IMG20158111121846772

L’expo se poursuit avec l’Odyssée, dédiée aux célèbres marinières et mannequins style sirènes. On peut écouter une interview de JPG à travers un mannequin animé, projetant le visage du couturier.

Ensuite, place au Punk Cancan ! Crètes punk à tout va de toutes les couleurs et de toutes les longueurs, accompagnant des tenues issues de la mode UK. Au milieu, plus de 14 mannequins défilent sur un podium, avec comme spectateurs, bon nombre de personnalités Jet Set habillées par JPG (Rossy De Palma, Catherine Deneuve, Nana Mouskouri, Conchita Wurst…)

On se faufile après dans l’entrée de l’escalier dédié au célèbre Corset et Guêpière à travers ses collaborations avec Madonna (sont exposées plusieurs tenues de la chanteuse, qui n’est finalement, vraiment pas épaisse !). Une musique de défilé Haute Couture est en marche, nous motivant pour monter le grand escalier du Grand Palais afin d’accéder au niveau supérieur de l’exposition. En avant pour les Muses !

En haut de l’escalier, des sièges « hautes couture » bien rembourrés attendent les visiteurs, placés devant un grand écran et diffusant des passages Live : Mylène Farmer et son concert au Stade de France 2009 (passage de l’Ame Stram Gram et de Sans Contrefaçon), Beth Ditto qui a défilé pour lui et Kylie Minogue. Il est temps de se poser devant 3 tenues portées par Mylène Farmer : l’écorchée 2009 (certainement ma tenue de scène préférée avec le manteau de Franck Sorbier), la robe du final du Timeless 2013 ainsi que la robe du duo avec Gary Jules, toujours sur le timeless 2013 (bon, elle non plus elle n’est vraiment pas épaisse !).

11800483_10155889558755788_4126840596298760874_n

IMG201581111217942924

IMG201581111217963973

La visite continue dans le Salon, très cosy, très rose pâle, et corsets à gogo, puis dans la partie Metropolis. Cette dernière met en avant les tenues réalisées pour le 7e art (Le 5e élément, la cité des enfants perdus, Kika, La mauvaise éducation, La peau que j’habite) ainsi que pour le monde de la musique (Nirvana, Rita Mitsouko, Balais classiques, Tina Turner, Lady Gaga…) comme, à ma grande surprise : Depeche Mode. Je ne savais pas qu’il avait réalisé les costumes pour le clip It’s No Good ! (Par contre, bravo l’horrible faute d’orthographe à Dave Graham…Gahan !!). Cette pièce contient également des écrans passant des extraits de films ou d’interview.

11796385_10155889582060788_9076156221285682543_n

11800299_10155889582245788_968584665404070183_n

Arrive la dernière partie de la visite coupée en 2 : Jungle Urbaine. Cette pièce vous met une claque monumentale ! Sorte de fourre tout, les tenues sont chacune des plus impensables et des plus merveilleuses. Comptez environ 140h de travail par oeuvre, avec des détails impressionnant, dans des matières incroyables ! La seconde partie (et finale) est dédiée, comme il se doit, aux robes de mariées (la robe noire portée par Farmer à la fin d’un défilé n’était pas présente), face à un tableau splendide que je veux chez moi « invitation à la danse avec Elena Sudakov » de Solve Sundsbo.

AAC2126062

Chaque passage d’un monde à l’autre est accompagné de magnifiques photos, soit de muses (masculines ou féminines, ou les 2 avec Conchita Wurst ou le superbe mannequin androgyne qui a fini par changer de sexe : Andrej Pejic) soit de JPG.


Ce qui m’a frappé c’est qu’aucune tenue n’est sous vitrine, n’importe qui, peut (s’il est con), toucher tout ce qu’il souhaite..Mais celà permet de porter un véritable regard sur le boulot dantesque réalisé sur chaque tenue. Cette exposition est tout simplement merveilleuse et je peux vous assurer que ce couturier n’a absolument pas volé sa place, il est au dessus, il a quelque chose en plus, il est créatif, visionnaire, c’est époustouflant que de tel trucs émanent d’un cerveau !

Par contre, ce qui m’a gonflé par dessus tout, ce sont les gens qui ne cessent de prendre des photos et avec flash ! Il était souvent difficile d’accéder au plus près des mannequins dans la partie Punk Cancan, la faute à des pièces manquant d’espace.


Après l’expo, passages vers différents sites de la Capitale, et par la Grande Épicerie avec sa magnifique cave :

IMG201581111217671244

Puis j’ai envie de terminer l’article par 2 clichés : la vue de Montmartre et la Tour Eiffel by Night, hé oui, Paris c’est tout ça à la fois (je vous ferai grâce de la nouvelle déco du Pont des Arts) :

11223701_10155890855445788_404851319004524695_n

11796394_10155891243920788_3342135646416205789_n

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s