News Express – Maya Postepski d’Austra nous parle !

Et le 3e album d’Austra sortira dans ??

Ça c’est une bonne journée !!!! Une ITW sur une radio Belge Waves de Maya Postepski (elle habite la-bas, je ne savais pas, je sais qu’elle sort avec une française mais enfin bref on s’en fout) et en anglais vient de sortir. On y apprend tout plein de choses sur elle, sa participation dans le groupe TR/ST avec Robert Alfons, son projet solo Princess Century (avec un super remix de Crummy Bones), mais surtout, une méga news sur Austra. De ce que j’ai compris de l’ITW (qui dure tout de même 45min, soyez indulgent, je ne suis pas totalement bilingue mais je bosse) :

558195_455914204439526_302693588_n

Le 3e album d’Austra sortira en mars (elle n’a pas voulu répondre à la question concernant le titre de ce nouvel album). Il est le meilleur qu’ils aient fait, il est prêt et fini d’être enregistré. Il sera plus électronique et « organic » que le précédent, il n’y aura pas de vrais instruments comme sur Olympia. Sur Olympia, chaque membre avait sa partie « basse, batterie, piano » mais sur celui ci, la ligne était « allez, on oublie ce qu’on sait faire et on y va à fond ». On (Maya parle d’elle et des autres membres d’Austra) mettait nos idées sur ordinateur, il est peut-être un peu plus « intellectuel », on était un peu fou en studio, on ne savait pas vraiment ce qu’on voulait faire mais on était beaucoup plus détendus que les fois précédentes. On espère le sortir aussi rapidement que possible, surement en mars. On a vraiment travaillé « piste » par « piste », on retournait dans nos appartements, on mangeait un bout et on se remettait au travail, je ne sais pas combien de temps nous avons passé ensemble mais c’était cool.

Elle parle de sa jeunesse, ses parents sont Polonais, elle a grandi a Toronto mais est née en Afrique du Sud. Elle se sent vraiment Canadienne, elle ne parle pas le Polonais. Elle jouait dans un orchestre et a reçu une éducation classique de batterie. Son père lui faisait écouter de la musique à chaque fois après manger et les we étaient consacrés à aller dans des boutiques de CD. Quand ses parents ont divorcé, il lui apporter un nouveau CD chaque samedi. Elle a été bercée dans la New-wave et autre musique électronique comme Mike Oldfield. Elle a également écouté du Chopin, Wagner, Debussy et ce mélange a créé une envie de faire de la musique qui danse mais qui reste sombre.

Elle parle également de son tout premier groupe, Galaxy, fondé avec Katie (d’Austra) et Emma (McKenna). C’était un groupe de « riot » girls, un groupe punk, très éloigné de son monde. Elle jouait au feeling, on lui disait « fais ci fait ça » et ça roulait. Son instinct prenait le dessus. Elle joue très bien le groove et le swing qui l’aide beaucoup dans ses compositions.

Elle parle aussi de son groupe formé avec Robert Alfons, Tr/St. Ils se sont rencontrés à Toronto, dans un café avec des amis, ils ont beaucoup parlé puis se sont échangés chacun leur mixtape et c’était vraiment merveilleux de travailler ensemble, on en avait besoin, on avait la même approche de la musique. C’était une expérience magique de sortir ce premier album qualifié de masterpiece. Il n’y a pas eu d’histoire romantique entre eux mais ils sont tout de même tombés amoureux, un amour « subliminal », une magie que l’on peut ressentir, puis se sont séparés. La version officielle de leur rupture est le fait qu’elle ne pouvait pas se partager entre Tr/St et Austra, et partir en tournée avec les 2 groupes. Elle aimerait refaire de la musique avec lui mais lui n’est pas très chaud, et ce n’est pas grave.

Puis la dernière partie est consacrée à son « bébé », son projet solo Princess Century avec son dernier album en date Progress (elle lui a donné ce nom car ce sont des titres car elle a composé il y a longtemps mais qu’elle a enfin pu enregistrer). Elle explique que sa musique est beaucoup plus sombre que celle d’Austra, même si le titre Crummy Bones semble être de la pop, c’est un titre très sombre. Cela dit, Austra est un groupe sombre mais c’est le fait qu’il y ait des vocalises que ça le rend un peu plus pop mais ça reste du mainstream et de la musique profonde. Elle réexplique que sur le premier album de Princess Century, il n’y a pas de paroles, ou très peu ainsi que sur le dernier Progress. Par contre, le prochain à venir (à paraitre dans quelques mois) fera intervenir des guests comme Lydia ou Gina X (déjà connue des fans d’Austra).

Elle parle de sa petite amie, qui est parisienne et vraiment française, dans le sens où elle a un accent très français, ce qui la rend très mignonne. Et donc elle parle d’une petite histoire mignonne où elles étaient en vacances à Los Angeles et qu’elle prononçait mal le mot crème solaire « Sunscream », qui est donc devenu le titre d’un morceau sur le nouvel album de Princess Century

Les morceaux diffusés pendant l’ITW sont : Beat and the Pulse (Austra), Painful Like (Austra), Candy Walls (Tr/ST) et Crummy Bones (Princess Century). A ceux là s’ajoutent 2 titres choisis par Maya, à savoir un titre de Gina X « No GDM », et Sunscream de Princess Century.

En parlant de TR/ST, le projet avec Robert Alfons, un nouveau titre vient de sortir sur Soundcloud et c’est ICI

2 réflexions sur “News Express – Maya Postepski d’Austra nous parle !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s