God Bless America …

Orange Is The New Black (et j’ai la nausée)

Pourquoi un article sur les élections aux USA ? Je suis la première à grogner face à la place des USA dans nos médias, à leur façon de se prendre pour les rois du monde, mais j’ai envie de parler de ces élections car elles ont un impact sur le monde, quoiqu’on en dise, et puis parce que j’ai foulé 3 fois ce « pays » en peu de temps, visité 9 Etats et j’ai réussi à l’apprécier.


Il est 23h, CNN annonce que la Floride est rouge, la couleur des Républicains. Personne ne veut y croire, ce ne sont que des estimations. A 2h je suis toujours branchée sur France Inter, et le camp Clinton est en tête, il est l’heure de s’endormir un peu plus sereinement. A 3h30, je me réveille, les nouvelles sont toujours les mêmes, Hillary toujours devant. 5h20, mon réveil sonne (oui je me lève tôt depuis que je prends le train pour travailler) et c’est l’effroi, que s’est-il passé ? Le New-York Times m’envoie des notifications : Trump, 95% de chance de devenir le 45e Président des USA ! WTF !! A 9h30, c’est officiel, la barre des 270 grands électeurs est franchie…

electionsus


Les USA, « pays » d’une extrême complexité : raciste mais avec un Président noir, on pouvait rêver qu’il y aurait une femme pour prendre le flambeau mais non, le peuple a choisi un misogyne, homophobe, raciste, abruti ! Quand on me parlait de la série Orange Is The New Black (portant sur le milieu carcéral féminin), je ne m’attendait pas à ce que ça devienne une toute autre réalité….

obama-trump-orange-is-the-new-black

J’ai visité à 3 reprises les USA, à travers 9 Etats et j’avais changé d’avis sur mes préjugés : oui, on a vu de gros cons racistes avec des armes et de gros fanatiques religieux, mais on a surtout vu une cohabitation de toutes cultures, toutes orientations sexuelles, toutes religions et d’une grande gentillesse face à nos questions d’orientations en tant que touristes relous. Les USA ne sont qu’un gros stéréotype où tout est possible et imprévisible. Ils sont tarés mais attachant dans le fond, mais par dessus tout, des paysages à couper le souffle. Enfin bref, j’ai commencé mon périple US pour aller rejoindre mon meilleur ami dans le Nevada, en passant par l’Utah, l’Arizona, Californie avec un énorme coup de cœur pour San Francisco. J’y suis retournée pour réaliser un vieux rêve : noël à New-York (en passant par l’Islande). A cette époque, je suis entrée dans le hall de la Trump Tower en me disant « me voilà chez un des plus gros cons que peut connaitre ce monde »…Quelques mois plus tard, me voilà en Louisiane et Tennessee, face à la sombre histoire de l’apartheid, à mieux comprendre la haine des minorités noires encore présente, puis quelques jours après, des émeutes entre les Cops et back people éclateront à Baton-Rouge…On séjournera également à Little Rock et Hot Spring dans l’Arkansas, le QG des Clinton, sans sentir une réelle ferveur pour le couple (et nous étions en mai 2016).

3
Loi acceptée

Ce pays m’intrigue, il n’est fait que d’incohérence ! Puritain et extravagant, homophobe et rois des gay pride, racistes mais Président noir, donneurs de leçons mais massacres d’Indiens, port des armes, peine de mort…On a beau les tourner en dérision comme je le fais souvent car on est vraiment sur 2 planètes, mais ils m’intriguent. On est, malgré nous, entouré de produits US, on nous fait bouffer leur culture à longueur de temps, et au final, on vit leurs élections encore plus que nos propres élections, c’est complètement dingue. Qu’on le veuille ou non, les USA pèse sur la politique mondiale et ce 9 novembre ne peut pas être anodin.


Un Brexit, un Trump…Une Lepen ? Plus qu’à se flinguer ! Le monde est en train de changer, le peuple se révolte à travers son vote…extrême, et c’est là où ça devient très dangereux. J’en veux à nos, ces politiques, qui n’ont pas cru les menaces, qui n’ont pas changé leur façon de diriger, de se remettre en question. On s’en tape des beaux discours de propagande bien propret nous vendant un monde manichéen pendant qu’ils magouillent pour leurs petits profits et petites gueules ! Le résultat, c’est qu’on est dans une belle merde ! Heureusement que je n’ai pas encore d’enfant, j’aurais du en moins d’un an leur expliquer le terrorisme, Daesh, Brexit, extrêmisme, homophobie, attentats, Mosanto et Trump ! Quel bel avenir…

Pourtant, l’histoire était écrite, en 2000, dans un épisode des Simpsons :

simpsonstrumpepisode2000

Dans ce même épisode, Trump est élu mais son successeur, ne sera autre qu’UNE successeur ! Comme si, il y a 16 ans, le réalisateur avait tout vu. Il expliqua récemment

« Cette idée a été évoqué parce que ça collait assez bien avec l’idée d’une Amérique ayant complètement perdu les pédales. Lisa est élue présidente alors que l’Amérique est au bout du bout. On avait besoin qu’elle se retrouve dans une situation ingérable, c’est pourquoi nous avons envisagé qu’elle arrive après un mandat de Trump. »

Faut-il donc passer par le chaos pour rebondir ? La fin justifie-t-elle les moyens ?? En 36, pas certaine que ce fut une solution…Mais la démocratie (indirecte soit-elle) a parlé, le monde a 4 ans pour cohabiter avec Poutine, Trump et Kim Jong-un…Royal.


Ce qui peut rassurer «  » » » » » » entre guillemets, c’est la carte des élections des 15-25 ans. Si cette catégorie et uniquement cette catégorie d’âge (sexe et niveau social confondu) avait voté, les résultats auraient été les suivants :

1525


Je n’ai qu’une chose à dire, God Bless America (d’ailleurs, regardez ce film, une caricature des plus sérieuse). Et en effet, aux USA, tout est possible tout comme le fait qu’un fils à papa abruti devienne Président en ayant les propos les plus abjectes et moyenâgeux !


Arnaud, tu rentres maintenant ! Et puis en fait, j’m’en bas le steak, je visite le pays du soleil levant en 2017 !

Martina-Hill-Flipping-The-Bird

 

Une réflexion sur “God Bless America …

  1. Ca faisait longtemps que je n’avais pas passé de nuit blanche … mais quel suspense tout au long de la nuit, je ne parvenais pas à décrocher des infos.
    J’attends de voir ce que ça va donner, il va peut-être faire comme beaucoup de politiciens : rien !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s