Göteborg – Suède, Västergötland

Carnets de voyage en Suède – épisode 2/3

Deuxième étape de notre périple cOupinistique (ou cOupinesque, au choix…entre cOupines quoi !) à travers la Suède du 23 novembre au 2 décembre. A moi ABBA, les boulettes, Ikea et le 4e homme de ma vie, Papa Emeritus :

J’aurais voulu vous écrire 4 carnets de voyage mais la compagnie aérienne avec laquelle nous devions partir à Uméa, entre Kiruna et Göteborg, a fait faillite. Nous avons dû trouver un plan B, et comment vous dire…étant à Kiruna, il n’y avait pas beaucoup d’options.

Les carnets de voyages seront rédigés dans l’ordre du périple, à savoir Kiruna, Göteborg puis Stockholm.

suede


Départ de Kiruna à 13h40, nous arrivons à Göteborg à 17h10. Direction l’hôtel Spar Garda où l’accueil est chaleureuse avec un bon rapport qualité/prix. En bonus, un accès gratuit au sauna et salle de billard.

Pour info : Göteborg est la 2e ville du Pays avec 540 000 habitants et la 5e de tous les pays nordiques avec le principal port scandinave. Ville de culture et d’histoire, elle comporte un musée des beaux-arts, un opéra et un orchestre symphonique…La ville est également un archipel.

Pour info : la ville est dotée d’un tram avec 12 lignes et de ferrys gratuits reliant la ville aux îles du nord & sud de l’archipel

Pour info : Göteborg est un des berceaux du Metal avec des groupes comme In Flames, Hammerfall, Avatar et Dark Tranquility originaires de la ville

Une fois nos affaires déposées, l’instant apéro était de rigueur. Par chance, le Paddington, Pub suédois, était à 5 min à pieds de l’hôtel et servait également des plats. La carte était fournie mais absolument rien de traduit et le personnel ne parlait pas vraiment anglais ou alors avec un accent très prononcé…niveau bière, on s’est compris, mais pour le reste, c’était un peu plus difficile. Le temps de se poser et de reprendre des forces avant d’aller feuilleter le petit-futé et d’organiser les 2 jours à venir.

52486565_10161522518305788_4168575599708733440_o_10161522518295788
Goteborg – novembre 2018

Jour 1 :

16km, ce sera le compteur du jour avec une visite de la ville de fond en comble ! On commence avec le port, les canaux gelés traversant la ville, des églises et le Feskekôrka (marché aux poissons).

Nous commençons par emprunter Avenyn, littéralement « l’avenue » en français, qui est la plus grosse artère de la ville. Le Carlton, les trams, la gare…pour arriver à Kungsportplatsen. L’esplanade du port avec un ciel bleu et de la petite neige c’est top moumoute ! Près du port, vous pouvez accéder au quartier piéton et commerçant aux dizaines de petites ruelles, toutes aussi mignonnes les unes que les autres.

Pour info : le port exporte principalement des voitures Volvo, des roulements à billes SKF et du papier.

Avec l’air frais et la marche, il était une fois de plus venu le temps de manger ! On se décide d’aller au Feskekôrka. Le marché aux poissons de Göteborg est abrité sous une église néo-gothique construite pour l’occasion en 1874 avec à l’étage, un excellent restaurant de poissons et fruits de mer. Arrêtez-vous dans cet endroit, bien que les plats soient aux alentours de 20-25€, la qualité et les saveurs sont au top ! C’est très petit, avec une dizaines de tables à peine réparties sur 1/4 d’étage où l’étal de fruits de mer, tellement imposant, rempli le cinquième du restaurant. Les serveurs sont très sympas et plutôt mignons ><

Direction le très joli quartier Haga, où se concentraient jadis les ouvriers pour désormais ravir les touristes et les « bobo » de la ville. L’esprit XIXe a été conservé, grâce aux maisons anciennes et aux nombreuses petites boutiques indépendantes. L’une des rues les plus visitées est la Nygatan où vous pourrez prendre d’excellentes pâtisseries au Kringlan kaffe.

Pour info : « fika » (pause café) est une véritable institution en Suède et ancrée dans les traditions même au travail. Tous les salariés font fika à 10h et 15h autour d’un café et d’une pâtisserie, pour parler de TOUT sauf du travail. Y a-t-il un lien avec le très faible taux de stress chez les Suédois ? Un livre sur le sujet explique d’ailleurs “Dans la culture américaine […], le café est associé à l’idée de recharger ses batteries et de foncer. En Suède, le café, c’est quelque chose qu’on attend avec impatience, un moment où tout s’arrête et où l’on n’a plus qu’à savourer” – Anna Brones

Pour info : le quartier, construit sous la Reine Christine au XVIIe, avait été décidé en dehors des murs de la ville en cas de menace du trône ou de révoltes. Ce dernier aurait pu facilement être détruit, sans interférer sur la vie centrale de Göteborg. Un mur défensif a d’ailleurs été dressé entre le centre ville et le Fortin à la Couronne (forteresse), détruisant ainsi 34 maisons de Haga

Après la pause fika, nous empruntons les escaliers de Haga-Nygata allant jusqu’au Fortin à la couronne, afin d’avoir une vue imprenable sur la ville.

Pour info : le fortin surmonté d’une couronne dorée, était censé protéger la ville des invasions danoises au XVIIe. A l’époque, ce dernier était en dehors de la ville mais avec l’extension du quartier Haga, il fait désormais partie intégrante de cette dernière.

Si vous redescendez de l’autre côté de la colline, vous arriverez sur l’avenue Ligattan, l’une des artères principales de Göteborg, avec le charme en moins. D’innombrables immeubles anciens post-industrie y sont alignés, alternés avec quelques boutiques et restaurants, donnant un aspect de masse très nordique. Près de Ligattan se trouve l’église Oscar Fredrik érigée en 1890. Difficile de la louper de part sa taille et ses couleurs.

Une fois la nuit tombée, héhé, bien plus tard qu’à Kiruna, nous partons pour une bonne heure de marche afin de rentrer à l’hôtel, en passant devant le parc d’attraction Liserberg pour visiter le grand marché de noël. Manque de bol pour nous, son seul jour de fermeture était celui-ci !

52563319_10161522519640788_2947203607872667648_o_10161522519625788
Liserberg – Göteborg

Pour info : avec plus de 3,5 millions de visiteurs, Liserberg est le lieu le plus visité de Suède et le plus grand parc d’attraction de Scandinavie, dans le top 10 des meilleurs parcs par Forbes.


Jour 2

Réveil un peu plus tôt pour aller visiter une île de l’archipel nord. Pourquoi le nord et pas le sud ? Je ne sais plus, surement parce que notre livre nous conseillait Hönö…Apparemment, les îles de l’archipel sud sont d’une très grande beauté mais à faire plutôt l’été, tout comme celle du nord.

hono
Goteborg – Hono

Pour info : l’ouest de la Suède compte plus de 8000 îles. Le top 6 est Styrsö, Brännö, Asperö (archipel sud) et Hönö, Röro et Björkö (archipel nord)

Pour s’y rendre depuis le centre ville comptez 50 min, prenez le bus « Röd Ex » (ligne rouge) ayant comme terminal « Lilla Varholmen » (35min de trajet) puis prenez le Ferry (gratuit). Concernant les îles du sud, la ligne 9 et 11 du tram vous emmènent directement à l’embarcadère « Saltholmen ».

52901549_10161522508140788_5947269840728227840_o_10161522508130788
Lilla Varholmen – Ferry

Pour info : les tickets de bus s’achètent dans les Pressbyran (bureau tabac & presse) ou autres boutiques avec un logo au drapeau bleu. Concernant le tram, vous pouvez directement acheter votre titre de transport à l’intérieur, aux machines automatiques (à badger une fois acheté). Comptez 2.8€ le trajet, valable 90 minutes, 8.5€ le ticket journée et 17€ le forfait 3 jours.

Pour info : téléchargez l’application mobile Västtrafik, vraiment pratique pour vous déplacer d’un point à l’autre de la ville avec toutes les infos sur les transports en commun. Si vous restez longtemps à Göteborg, la carte Göteborg city card vous permet de voyager de façon illimitée (bus, tram, ferry).

Une fois arrivées sur l’île, nous avons dû attendre un bus pour nous emmener dans le « cœur de vie »…avec un bus toutes les heures et un froid de fou, l’attente fut des plus douloureuses. On a tenté de se réfugier dans le seul café du coin mais l’odeur d’œuf pourri nous a vite réconcilié avec le froid à l’extérieur. Bref, une fois dans le bus avec des des membres congelés, on a pu observer le paysage et le tour de l’île avec une belle vue…du bus. On s’est arrêtées au pif, là où nous semblait « le cœur de vie » en croisant des skieurs montés sur roulettes (des roues sous les skis). Les panneaux indiquaient « priorité aux skieurs à roulettes »‘.Quel drôle de sport !

Avec toutes ces aventures, il fallait bien faire « fika » ! On a pu trouver un superbe petit salon de thé aux pâtisseries succulentes. Certainement le seul truc à visiter sur l’île. Assurément, l’hiver n’est pas la période idéale pour venir flâner ici. Pas grand chose d’ouvert et mauvais temps pour entamer une randonnée sauvage. L’été, parait-il que les plages sont prisées des suédois…pour eux, c’est leur St Tropez avec une eau à 17° youhouuuuuu grande classe ! Le prochain qui me dit que la Méditerranée est trop froide je l’envoie à Hönö !

Après 3h passées sur l’île, on décide de rentrer et d’aller retrouver la civilisation et un peu plus de chaleur dans les petites ruelles près du port. On y trouvera le très joli Victoriapassagen avec ses boutiques florales et décorations vintage ainsi que la plupart des bars de la ville entourant des halles aux multiples métiers de bouche.

Souhaitant prendre un verre, on tentera notre chance dans différents endroits, sans succès. Prendre l’apéro après 17h en Suède c’est mission impossible car ils mangent tous aux alentours de 18h ! Pour le coup, nous, on s’est pliées à la règle, on vit local, comprenez…et dès 18h, nous étions devant notre plat de boulettes/purée.

Focus sur le Smaka dans le très huppé quartier Vasastan avec ses grands parcs et maisons bourgeoises. Jamais je n’aurais pensé m’éclater autant sur un plat de boulettes de viande ! Tradition culinaire oblige, il nous fallait goûter et le Smaka était référencé à ce sujet. A 18h pétantes, l’extase ! Allez-y les yeux fermés et demandez en entrée un assortiment de harengs (fumé, nature, aux herbes, fromage…) c’est fabuleux.

Fin du périple, c’est l’heure de rentrer à l’hôtel et de faire ses valises pour s’envoler le lendemain pour Stockholm.


Ne soyez pas surpris par : 

  • les bip-bip aux passages piétons permettant aux aveugles notamment, de traverser
  • le chauffage omniprésent dans les églises
  • vous ne trouverez jamais d’alcool de + de 3.5° dans les magasins (même la bière est limitée à -3.5° quelle que soit la marque). Pour vous en procurer, il faut trouver un « System Bolaget » (logo vert et jaune)

Pour info : les System Bolaget sont les seuls magasins pouvant vendre de l’alcool et appartenant à l’Etat. La vente d’alcool est interdite pour les -20 ans et la taxation est fixée selon le degré d’alcool. Une fois dans le magasin, vous n’aurez plus que l’embarras du choix, répertorié par « type » (spiritueux, vins, bières, liqueurs) et par pays. Les magasins sont fermés les dimanches, ouverts de 10h à 14h les samedis et jusqu’à 19h-20h en semaine…


==> galerie de photos <==

52699374_10161522517560788_1214734841434603520_o_10161522517545788
Les Pricilla folles du grand air savent se distinguer

Retrouvez les autres épisodes :

3 réflexions sur “Göteborg – Suède, Västergötland

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s