Hellfest 2016 – Bilan / Chiffres / Ambiance

Des chiffres et des photos du site, pour cette édition 2016

  • 20 hectares de site dédié aux concerts, 42 ha avec les campings et parkings
  • 17 millions € de chiffres d’affaire
  • 4 millions € dédié au décor
  • 17 semi-remorques uniquement pour Rammstein
  • 160 groupes en 3 jours
  • 2 scènes les plus grandes d’Europe
  • 6 scènes au total
  • 1 hectare supplémentaire uniquement pour l’EasyCamp
  • 53 000 festivaliers/jour, la plus grosse fréquentation depuis 11 ans
  • 4000 bénévoles
  • 500 salariés (15 à temps plein sur l’année)
  • 16 000 litres de Muscadet
  • 15 m, la plus haute statue érigée en l’honneur de Lemmy Kilmister
  • 70 tonnes, le poids de la statue de Lemmy
  • 21,7 millions €, c’est ce qu’aurait dépensé les festivaliers en 4 jours, billets compris
  • 270 000 litres de bière écoulés
  • 8 km de bouchon, soit la distance entre Mouzillon et Clisson, par l’arrivée des festivaliers jeudi après-midi
  • 60 nationalités
  • 10% d’étrangers
  • 40 m, la hauteur de la grande roue
  • 300m² dédié au Muscadet (réserve + bar)
  • 500 agents de sécurité
  • 160 m la longueur de la tyrolienne
  • 25, nombre d’enfants Clissonnais sur scène avec Ghost

13495440_10157095056420788_5995794334765303099_o13495593_10157095058330788_5801198842965151982_o13522877_10157095058300788_1178261125567350218_o13522879_10157095057010788_8354767668449850373_o13559013_10157095058620788_187535234083357361_o


Après les petits live report jour par jour, voici le bilan concernant l’ambiance. Cette année, un gros point noir : les queues incessantes partout ! 1h minimum pour accéder aux bank cashless, à ses repas, à la grande roue, sans parler de l’entrée sur le festival ! Alors oui, les fouilles étaient cette année plus minutieuses mais j’ai manqué pas mal de début de concert à cause de cette foule très dense. Cela dit, bizarre, par rapport aux années précédentes, il n’y avait que 3000 personnes en plus par jour, ça n’explique pas ces attentes interminables. Idem pour circuler à l’intérieur du festival, je n’ai jamais connu ça, et le summum a été atteint pendant le concert de Rammstein. Le monde a même empêché la plupart des machines à CB de fonctionner, donc on adore faire la queue 1h pour avoir ses frites maison et entendre dire « désolé, on ne prend pas la carte, ça ne marche pas » et donc devoir refaire 1h de queue ailleurs !

13524410_10157095056295788_918542120491855590_n
Trop dure la vie

La nouveauté cette année : The Descent. Plus connue sous le nom de tyrolienne, vous pouviez traverser la foule face aux 2 mainstage, à toute vitesse. Pour avoir la chance de vous envoler, il fallait acheter 2 Redbull qui vous donnait le droit de gratter un ticket.

13528551_10157095060695788_620893472414016754_o
The Descent

La grande roue : toujours en place, l’année dernière je l’avais faite de nuit, cette année, ce sera de jour et whao, quel monde.

13490576_10157095057015788_1914956610558262121_o
La Warzone
13497787_10157095057085788_2885378804071673657_o
Les 2 mainstage

Les pipeline : la com’ a été assez forte cette année sur le Hellfest, chaque chaîne de radio ou télé en a parlé, et a fait un focus sur ces fameux pipeline. En effet, le site a enterré des tuyaux sous le sol pour alimenter tous les bars en bière, en temps réel et refroidie à 3°

13557674_10157095059605788_5441406855234957339_n
Au frais (ou pas)

La Warzone : Whaooooo ! L’année dernière, beaucoup de monde dans cette warzone, je n’ai jamais réussi à accéder au devant de la scène et le Hellfest en a tenu compte. Cette année, elle a entièrement été revue : agrandissement en étant surélevée, décor incroyable représentant une cour de prison, des nouveaux restaurants et bars, fausse pelouse…et Statue de Lemmy.

Le bar du muscadet : 120m² entièrement revue, dans un décor représentant un tonneau géant

Le skate Park : délocalisé dans la foret, j’ai moins vu les performers par rapport à l’année dernière, au niveau des mainstage, mais ça me va

13495032_10157095061325788_4548365668150827483_n
Skate Park

Absence du corbeau géant face à la grande roue et au Kindom of Muscadet : le festival a connu, quelques mois précédents ce we de folie, des dégradations volontaires, notamment avec le corbeau retrouvé carbonisé.

13490685_10157095068020788_8684783458663857284_o

Hellgate bar licence IV : cette année, une nouveauté également, au niveau de l’extrême market, un bar licence IV en partenariat avec Jack Daniel’s 

13490576_10157095064415788_4087057838103657303_o

Le Easy Camp : l’année dernière, le festival proposait 170 campements clés en main (tente, affaires de toilettes, matelas, chaises, lampe, douche, gardien). Cette année, l’Easy Camp s’est étendu sur 1 ha supplémentaire et toutes les tentes on été réservées. Les prix allaient de 190€ à 490€ (pour 4 nuits) selon le standing proposé

13557828_10157095058800788_902130187289327162_n

Le bon plan : les tartelettes maison caramel – piment à 2€ chez un nouveau stand Rosalie, avec glaces maison, cookies maisons et autres sucreries maison, à des prix imbattables

13533226_10157095057305788_491767791112280374_n

La grande nouveauté qui a ému tout le monde : la statue de Lemmy Kilmister. Le groupe a offert ses bottes et son chapeau, qui sont exposé dans le petit mausolé au pied de la statue de 15 m. Pour ensavoir plus sur sa fabrication par Jimmix, c’est ICI

13507244_10157095059970788_6274795071555056146_n

Niveau ambiance de nuit : toujours aussi merveilleuse ! Les flammes de couleur au dessus des bars, les braseros, la forêt….

13439011_10157095058810788_510587687996088800_n

13495432_10157095055875788_1241320203261360650_o

Sinon, contente d’avoir pu enfin rencontrer l’auteur de la BD Welcome To Hell(fest) que j’avais loupé l’année dernière. Il a pris le temps de me faire un super dessin ! Merci

13435502_10157050298070788_469731929185717583_n
Dessin de Johann Guyot

Et la bonne nouvelle de l’année : la suppression de la passerelle pour accéder au camping ! Et j’ai trouvé une coupine de scotch de chaussures !

13503108_10157095058060788_9067423181404900779_o


Un aperçu du feu d’artifice hommage à Lemmy. Ce dernier a été réalisé par Jacques Couturier, qui avait également réalisé celui des 10 ans du festival, l’an dernier. Vous pourrez admirer à la fin de la vidéo, les feux d’artifices formant les lettres R.I.P L.E.M.M.Y


Rendez-vous les 16-17-18 juin 2017

Le bilan de l’édition 2017 est ICI


J’avoue, je ne me suis pas trop foulée cette année niveau photos….

==> La Galerie Photos <==

13501676_10157095056305788_7861569174575900391_n

 

3 réflexions sur “Hellfest 2016 – Bilan / Chiffres / Ambiance

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s