Los Angeles, Californie – États-Unis

Carnet de voyage aux USA : épisode 2/5

Bye San Francisco (et là je dis ça dans un déchirement de larmes mode drama) et bonjour Los Angeles. Je prends un vol interne d’une durée d’environ 1h avec la compagnie Virgin America. L’arrivée sur la ville est impressionnante dans le sens où les habitations sont…condensées !!

12003225_10156061833590788_6372132788547237813_n
Virgin America, US jusqu’au bout des ailes, avec vue sur LA

Direction l’hôtel, l’Alta Cienega, petit motel typique connu pour avoir hébergé Jim Morrison entre 68 et 70. Sa chambre est la 32, la mienne sera la 18 mais j’ai demandé au petit monsieur qui gère l’hôtel de me la montrer. Elle est pleine de grafittis en hommage à Jim, réalisés par des fans qui ont pu y dormir.

12011237_10156061847610788_5491105603670243858_n
La room 32

Le motel est très bien situé et peu cher, il comprend un parking privé, et des chambres sur 2 étages. Il n’est pas loin du quartier LGBT et de Melrose Avenue. Je vous le conseille si vous devez venir à LA.

12003131_10156061836240788_5045014335361988696_n
Alta Cienega Motel

Pas de temps à perdre, direction les visites !


Hollywood Boulevard ou Walk Of Fame : les étoiles du Hollywood boulevard, sur le strip…beaucoup de bruit pour pas grand chose.

Pour info, à LA, ne soyez pas surpris de voir des Valets un peu partout, ces derniers sont là pour garer vos voitures, comptez 10$ la journée, autant ne pas s’emmerder car les parcmètres sont drastiques ici. Chaque place de parking comporte un parcmètre. Ce dernier clignote rouge ou vert : tant que vous êtes dans votre créneau horaire, celui-ci clignote vert, mais si vous dépassez, il clignote rouge, en gros, ça se voit à 10 km quand vous êtes hors la loi. De plus, le stationnement est souvent limité à 1h30…Arnaud s’est déjà pris une grosse prune et une de ses amie s’est retrouvée en cellule pour avoir oublié de payer sa contravention…ça ne rigole pas vraiment ici, alors, optez pour un valet, même si nous ne sommes pas habitués.

11988346_10156061842560788_5000377795035889483_n
Les valets sont repérables à leur parasol

Revenons-en à Hollywood Bld. C’est un peu la rue des marchands du temple. Beaucoup de personnes en costumes de supers héros qui vous feront payer la moindre photo. Vous n’êtes jamais tranquille, soit on vous force à prendre un CD d’un pseudo futur rappeur connu de LA, soit on veut vous vendre le meilleur resto du coin. Le strip est peu étendu et peut se faire en 1h30, mais si vous voulez lire chacune des étoiles, il vous faudra des heures. Ce qu’il y a à faire la-bas se résume en 3 choses :

  • lire quelques étoiles et tomber, avec un peu de chance, sur certaines qui vous intéresseront
  • s’arrêter devant le Chinese Théâtre qui a sur son pas de porte, des empruntes de pieds et mains de stars
  • s’arrêter dans le Dolby Théâtre, une sorte de galerie géante sur 5 étages comprenant de multiples boutiques et restaurants. Une sorte de mini-ville avec fontaines et éléphants géants trônant aux sommets. Je vous conseille de manger au California Pizza kitchen (CPK). Son nom ne vend pas du rêve mais les plats y sont excellents, et je n’ai pas pris de pizza !

En dehors de ça…prenez un verre au Hard Rock café ??

11988302_10156061838080788_1031234410985150100_n

 

Mulholland Drive : en repartant, je suis passée par la célèbre route du film de David Lynch (histoire d’un accident de voiture sur la route de Mulholland Dr poussant la victime, amnésique, à atterir à LA et tomber amoureuse de sa sauveuse, le tout sur fond très louche). Bon, ne faites que quelques km histoire de dire…

Hollywood Signs : un des clichés à faire quand on est à LA, c’est évidemment la photo avec les collines Hollywood. Tous les attrapes touristes vous emmèneront au Griffith Observatory, mais la vue y est vraiment merdique ! Alors certes, vous passerez par un beau quartier avec de « belles » énormes maisons démesurées et un théatre gréco-romain…datant de…bah du 20e siècle, mais c’est tout.

Pour info, si vous souhaitez avoir la meilleure vue sur ces collines, entrez dans votre GPS l’adresse du 3000 canyon lake drive. Vous passerez ainsi dans le quartier de Beachwood (qui est pour moi un des plus beaux), très sinueux, étroit mais avec de superbes propriétés arborées avant d’arriver au pied des collines face à vous !

11217801_10156061833595788_4099443916628334669_n
Vue du 3000 Canyon Lake Drive

A savoir que ces lettres font à l’origine 14m de haut et 9m de large et qu’il était inscrit Hollywoodland dans les 20’s, le tout entouré d’ampoules. Laissées à l’abandon, ces lettres ont repris vie dans les 40’s en retirant le « LAND » puis dans les 70’s grâce à de nombreuses rockstars qui ont collecté 27 000$ comme Alice Cooper qui a choisi la réfection du O. Cette dernière version des lettres est inaugurée en grande pompe en 1978 devant des millions de téléspectateurs. En 2010, elles ont une fois de plus faillie disparaître face à l’expansion des habitations et ont demandé plus de 13 millions de $ pour être sauvées (l’Etat Californien gouverné à l’époque par Schwarzi en a donné une bonne partie). Ces lettres, mesurant plus de 110 mètres de long, demandent de nombreuses restaurations, surtout en peinture. Ces lettres restent le plus grand panneau de pub au monde, et également le plus surveillé (caméras nuit et jour, barbelés, bref, il est impossible de les approcher).

Urth Caffé : s’il y a bien un café branché à LA, à l’image du Planet de The L word, c’est le Urth Caffé. Vous y croiserez forcément une célébrité (pour ma part, il y avait Ellen du Ellen Show, pour Arnaud c’était Salma Hayek). Mais ce café n’est pas seulement le plus branché, il est tout simplement exceptionnel dans le choix de ses pâtisseries, café ou brunch ! Je me suis lachée et j’ai pris un Cheesecake myrtille et un Mint Mocchiato, une tuerie pour ceux qui aiment la menthe, évidemment. La vitrine de patisseries et viennoiseries est trop immense pour que j’ai le temps de tout voir, et je ne vous parle pas de la carte des cafés, chocolats et thés ! Vous trouverez ce petit bijou sur Melrose Avenue, à 10 minutes à pieds de l’Hotel Alta Cienega (8565, melrose avenue à West Hollywood).

12019767_10156061833935788_8285655886739982582_n

Venice’ canals ou les canaux de Venice : direction les bords de l’océan en passant par les canaux de Venice.

Pour info, ces canaux ont été construits par Abbot Kinney qui a vécu quelques temps en Europe. Il a, par la suite, fait fortune dans le tabac, puis acheté de plus en plus de terres à LA afin de construire son Venice Of America dans les années 20. Il ne reste plus grand chose de ces grands chantiers réalisés à l’époque, hormis les canaux de Venice (4 sur la vingtaine existants à l’époque).

Ces canaux vous permettent une ballade paisible à travers de très belles propriétés bordées de chaque côté par de l’eau et des gondoles. Une fois au bout, vous arriverez sur la place principale de Venice Beach. Au bout de la place principale, il y a un bar-resto sur 2 étages tout en bois bleu et blanc où vous y verrez beaucoup de photos des Doors (qui ont passés pas mal de temps pour l’écriture de leur album L.A Woman au bord de l’océan).

Prenez des vélos à louer et remontez Venice Beach, bonjour les bodybuilders et clichés en tout genre. Marchez jusqu’au bout du ponton face à la place principale, afin d’avoir une superbe vue sur Venice Beach. Vous y verrez également des mythiques postes de surveillance de baignade à la Alerte à Malibu et des surfeurs.

Pour info, Malibu fait partie de Los Angeles mais elle est située à plus de 50 km de Venice Beach, entre les 2, vous avez Santa Monica

11010551_10156061834075788_1413296870822508177_n
Un canal
11986320_10156061854480788_4869860919628611378_n
Poste de surveillance baignade
11249639_10156061834445788_7719770970471508142_n
Vue du ponton

Abbot Kinney : c’est une rue qui porte le nom de son milliardaire un peu mégalo à l’origine des canaux de Venice. Elle est très plaisante à parcourir car elle a gardé une âme paisible, à l’Italienne diront certains. Beaucoup de boutiques bio, « bobo » ou encore de garages merveilleux recyclant des panneaux des années 50’s. Si vous avez le temps, parcourez-là.

Santa Monica Pier : si vous allez jusqu’au pier de Santa Monica, vous y trouverez un parc d’attraction, du nom de Pacific Park, c’est sympa si vous êtes en famille, le tout sur une plage magnifique entourée de magasins.

Pour info, le Santa Monica Pier marque la fin de la route 66. Vous passerez pas loin de Highland Avenue, qui a servi au générique de The L Word.

11037464_10156061856885788_4558235714397425595_n

Melrose avenue : toujours dans West Hollywood, il y a Melrose Avenue. J’en ai parlé au début de l’article car le Urth Caffé y a sa place, mais si vous allez dans l’autre sens de Melrose Avenue, vous arriverez dans le quartier des tatoueurs et des magasins de musique et de motos. Je suis donc, en tant que petite fan française, passée à la boutique de la célèbre Kat Von D ! Et surprise, elle était là ! En train de tatouer. Incroyable, moi petite tourangelle, qui me retrouve face à elle à LA.

12019898_10156061857530788_7745283891505125382_n
Kat Von D dans mon objectif hihi

Cette avenue est vraiment belle, beaucoup de street-art et de boutiques à la Camden. J’y ai croisé une boutique Essex avec des T shirts de Depeche Mode (comme par hasard…), ou encore une boutique avec une chaise électrique sur le trottoir (le concept ?) ou des miroirs cercueils.

11999015_10156061858105788_7995064156848855545_n

Melrose Place : cette place est située sur la Melrose avenue, coté Urth caffé. Le quartier est très joli pour s’y promener avec une allée de boutiques de luxe aux deventures très vertes.

11986557_10156061842065788_7107583871725723955_n

Beverly Hills : ceux qui ont mon âge ont forcément regardé à la fois Melrose Place, Alerte à Malibu et Beverly Hills ! Le quartier est dans West Hollywood mais ses limites sont clairement identifiées par des panneaux. Le quartier a sa propre police présente H24. On se rend vite compte qu’on n’est pas dans le même monde. Les propriétés y sont surveillées, monstrueuses ainsi que les appartements. Il y a le club de tennis, le club de piscine, bref, si les Homeless sont parqués à Tenderloin (San Francisco), les ultra$ sont parqués à Beverly.

Griffith Observatory : du haut de l’observatoire, vous aurez une vue merdique sur les lettres de hollywood mais une superbe vue sur Los Angeles

11990502_10156061835570788_2810542883828712618_n

Sunset Boulevard : autant j’ai été déçue du Walk Of Fame, autant le Sunset Strip vit ! Ode aux amoureux de la musique, le strip vous offre de très célèbres lieux comme le Whisky A Gogo, le Roxy ou encore le Troubadour (proche du quartier LGBT).

Pour rentrer dans le Whisky A Gogo il faut prendre un ticket puis faire la queue, j’ai laissé tomber et je suis allée juste à côté, au Rainbow Bar&Grill ! EUREKA ! Quel lieu splendide pour tout fan de hard rock ! C’est la cantine de Lemmy (il en parle souvent dans ses ITW), d’ailleurs, Jack Daniels et Lemmy y sont présents un peu partout. L’intérieur est un véritable musée dédié au Hard Rock et la musique est tout simplement exemplaire. Le must, on y mange super bien ! Vous demandez une gina’salad, on vous servira le tout dans un saladier ! Demandez une côte de bœuf, elle sera grillée sur place ! Et la carte des bières est fournie. Gros coup de cœur.

Si vous continuez sur le strip, vous croiserez également un monument pour les fans de Mylène Farmer où le clip California d’Abel Ferrara a été tourné : The Body Shop (club de nuit)

12019964_10156061861445788_8603404425184379708_n
The Body Shop dans mon objectif, 20 ans après Abel Ferrara

The Farmer’s Market : avant de repartir de LA, je vous conseille vivement de passer par le Farmer’s market. C’est un marché géant, sorte de Halles, avec de supers petit-dej à prendre, des smoothies, des fruits et des légumes à foison et déjà découpés si on le souhaite, des pop corn, des cafés bio…bref, le temple de la nourriture de qualité. Vous pourrez prendre un petit train pour faire le tour (je me suis laissée tenter par un smoothie papaye-coco-banane !)

11250084_10156061865405788_8212670662614318605_n
L’entrée
11998873_10156061865010788_4991494816198875219_n
Le café est servi comme ça

Dans l’ensemble, j’ai passé un bon moment à LA mais sans plus. Après San Francisco, ça parait bien superficiel et sans âme ni histoire ! Tout n’est que paraître, bling-bling et m’as-tu-vu. Tout ce que je rejette. Alors c’est drôle de voir toutes ces bagnoles alignées et ces monstrueuses baraques ! De plus, il y a meme des rues dédiées qu’à la déco des maisons, selon le style souhaité « néo gothic », « versailles » « fermette »…bref, la pouf de Beverly Hills peut acheter un lustre de la galerie des glaces pour l’accompagner d’un fauteuil de la période François 1er et mettre en place des lions en or de 3m de haut devant son portail. Du bon gout à tous les coins de rues.

La ville est sans arrêt dans les embouteillages, c’est un enfer, il n’y a pas de transports en commun à part quelques lignes de bus. Sur environ 152 voitures comptabilisées, 150 étaient de luxe (la 151e était la voiture de loc’ dans laquelle j’avais le cul, et la 152e devait être une erreur) ! Que des Mustang à 60% puis le reste se ne sont que des Porsche, des Ferrari et quelques MX5. C’est assez impressionnant quand on voit la grandeur de cette ville, de voir autant de voitures de luxe et de maisons gigantesques ! Chaque maison est un château. Il n’y a pas qu’à Beverly Hills mais bien dans des dizaines de quartiers où le luxe est ainsi mis en avant.

J’ai également été surprise par le nombre d’églises communautaires, toutes chrétiennes mais se revendiquant de je ne sais quelle filiale toutes différentes, il y en a des dizaines, avec « Jesus Saves The World » un peu partout. La majorité des cliniques se revendiquent juives avec l’étoile et des services portant le nom de Jérusalem ou Sinaï. De plus, beaucoup de temples de la voyance ont pignon sur rue.

Ce qui m’a « choquée » c’est la pollution visuelle des pubs ! Il y en PARTOUT, tous les bancs publics ont des pubs sur les repose dos, il y a des pubs géantes sur tous les toits des grands immeubles, sans parler des panneaux lumineux tous les 20 m !

11988235_10156061844160788_2419729823616944831_n

Une autre particularité : tous les matins, il fait super gris mais lourd et puis dès 10h00, tous les nuages disparaissent et le soleil plombe à 40° ! C’est d’un seul coup !

Sinon, le sport est roi dans cette ville, les salles de sport sont ouvertes jusqu’à très tard : j’étais dans le quartier LGBT aux alentours de 00h-1h, et bien il y avait encore des personnes en train de courir sur des tapis de course.

Par contre, j’admire toutes leurs radios, le hard rock est seigneur !!! Fleetwood Mac, Aerosmith, Bon Jovi, Blackfoot…H24, quel bonheur ! J’admire également leurs BOM qui n’ont pas besoin de rippeurs à l’arrière : une pince coulisse sur une chaine, qui choppe le bac sur le bord de la route et hop, le vide dans la benne puis le repose.

10689644_10156061843235788_253904630104431029_n

Sinon, j’ai croisé le musée dirigée par Bette Porter, toujours dans la série The L Word.

12011303_10156061851300788_2076338414762952579_n

Bref, LA est sympa mais pour ma part, pas plus de 2 jours !


Si vous souhaitez voir mes photos, c’est sur le lien ci-dessous !

==>GALERIE PHOTOS<==

12011205_10156061855215788_8967342992357889234_n

4 réflexions sur “Los Angeles, Californie – États-Unis

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s