Natchez, Mississippi – États-Unis

Episode 2/8 : en route vers le Mississippi pour Natchez, en passant par St Francisville et Greenville

Introduction : voici l’épisode 2/8 de mon roadtrip à travers 4 Etats des USA. Après la côte Ouest, la côte Est et les grands parcs naturels, me voilà dans le sud pour 16 jours, avec mes 2 supers amies. Autant vous dire que je ne sais par où commencer.

Je vais couper en 8 épisodes mes récits. Ils seront par ordre chronologique du voyage sauf concernant l’épisode « Pays des plantations ». Il me semble plus logique de rassembler toutes les plantations dans un seul article et ne pas les éparpiller.

Pour vous repérer, en bleu le trajet réalisé à travers la Louisiane, le Tennessee, le Mississippi et l’Arkansas (2000 miles)


Direction Natchez dans le Mississippi, en s’arrêtant à St Francisville pour visiter 4 plantations (Myrtles Plantation, Rosedown Plantation, Greenwood Plantation, Butler Greenwood Plantation) dont je parlerai en détail dans l’épisode dédié aux plantations.

Si vous êtes dans les parages, faites un tour dans la très belle rue Royal Street (de superbes maisons colorées !!), et faite une pause dans le cimetière de l’église Grace Episcopal Church sur Ferdinand Street. St Francisville est encore en Louisiane mais peut etre une bonne petite étape en allant vers Natchez.

13235579_10156948880860788_7553460621657485313_o
Grace Episcopal Chruch, St Francisville

Arrivées à Nachez, et me voilà en face d’un drive pour argent ! J’en n’avais encore jamais vus. Je connaissais les drive pour les courses ou les hamburgers, mais pas encore les drive pour retirer de l’argent. Bref, claquées, on terminera dans un japonais made in USA (du cheese dans tous les sushis ! et de la sauce BBQ dans tous les grains de riz….) et une bataille de rapidité : finir son vase d’eau.

Natchez est la première ville du Mississippi a avoir été habitée. Elle a connu une cohabitation difficile entre les amérindiens originaires de Natchez (la tribu porte le nom de Nachez, adorateurs du Soleil), et les nouveaux arrivants, en 1716. Les Amérindiens vont se révolter et faire un massacre au Fort Rosalie, avant d’être dispersés par les Français en 1730. Cette année, la ville fête donc ses 300 ans, et Coca-Cola est de la party

18
Coca fête les 300 ans de Natchez

Le lendemain, direction la célèbre maison Longwood : la plus grande maison octogonale des USA, « construite » (jamais achevée à cause de la guerre de Sécession) en 1860. Elle aurait du comporter 6 étages, mais hélas, le professeur Nutt, propriétaire, a été ruiné par la guerre et mourut de chagrin avant que son oeuvre ne soit achevée. Cette maison vaut le détour. La visite est vivante (guide uniquement en anglophone) et la structure magnifique. On n’ose imaginer ce que ça aurait donné si elle avait été achevée. Bien évidemment, il n’y a pas que du vide. La maison a été habitée à son niveau le plus bas, c’est à dire la cave, spécialement aménagée pour qu’elle soit viable. Vous aurez donc une visite des chambres, du salon etc avant de monter au niveau supérieur (qui aurait du être le niveau principal).

Après Longwood, direction le village des Amérindiens, qui ne vaut absolument pas le détour. Seul un grand parc avec une hutte est présent, et un petit musée sur la façon dont vivait les Nachez (avec des documents comprenant une traduction française très bancale)

Nous nous sommes également arrêtées à Dunleigh, une grande maison dite Antebellum (style caractéristique du sud des USA avant la guerre de Sécession). Vous pouvez la visiter de l’intérieur (et pour 30$, vous avez la visite de Dunleigh, Rosalie et Longwood) mais je ne peux vous en dire plus, nous nous sommes contentées des extérieurs.

38
Dunleigh Mansion

Ensuite, direction une ballade dans la bourgade, sur les bords du Mississippi puis dans la ville avec la visite de sa Basilique Ste Marie (1842).

Passez au visitor center afin d’avoir un plan qui vous indiquera 3 chemins à suivre (de couleur orange, bleu ou vert). Ensuite, au sol, vous aurez des indications pour vous rapporter au plan

29

Vous croiserez sur votre chemin, de très belles architectures comme :

Pour finir, direction sur une partie, la Natchez Trace Parkway avant de rejoindre la Route 61 pour dodo à Greenville. La Natchez Trace Parkway est longue de 444 miles et relie Natchez à Nashville. Cette route était celle empruntée par les Indiens et les explorateurs pour le commerce, jusqu’à l’arrivée du bateau à vapeur. Cette route est très agréable, au milieu de la verdure, grand calme !


Greenville…Grands moments…Nous voici dans cette ville où tout le monde s’est demandé « mais pourquoi vous allez la-bas ! ». Effectivement, c’est une ville fantôme assez mal fréquentée. Suffit de voir le panneau à l’entrée de l’hôtel (le seul de la ville) et la cartouche de fusil à nos pieds :

Dans le hall de l’hôtel, la standardiste tirait une gueule terrible, pas envie de parler et pas très conciliante et puis une odeur de cookie nous faisait saliver alors Justine lui a demandé ce que ça sentait : « peanut butter cookie ! » euh ok …et sinon, où peut-on manger dans le coin ? : « Shotgun » ………nous voilà dans le bain. Mais une petite blague de Justine lui a redonné foi en l’humanité et elle nous a offert à chacune ses cookies au beurre de cacahuètes, qu’elle se faisait cuire pour elle ! Trop mimi (bon par contre, c’était des cookies Frozen). Une fois détendues, nous sommes allées tenter le Shotgun !

Pourquoi Shotgun ? On entendra ce mot plusieurs fois pendant le voyage, notamment pour désigner la maison d’Elvis Presley à Tupelo. Il s’avère que la plupart des maisons du sud des USA sont construite avec un couloir unique, permettant de tirer un coup de feu traversant TOUTE la maison, et ainsi, tuer l’ennemi sans trop bouger…d’où le surnom de Shotgun.

Le Shotgun, et bien finalement, endroit typique et bien sympa. Par contre, faites comme tout le monde, mangez à l’intérieur et pas comme nous, les touristes demandant d’aller dehors et revenant en courant après 30 minutes car attaquées par d’énormes insectes ! Cela dit, on aura mangé notre premier Alligator (frit) puis une big salade avec encore trop de sauce MAIS, on s’est fait des potes, le serveur et la serveuse, finissant une fois de plus sur une discussion autour des…Raccoons.


Pour finir, le surnom de Redneck n’aura pas tardé à me tomber dessus :

1
Fuckin’ redneck

Suite au prochain épisode, nous prenons la route pour Memphis, dans le Tennessee.


==> Galerie Photo <==


 

Une réflexion sur “Natchez, Mississippi – États-Unis

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s