Bâton-Rouge / Ponchatoula, Louisiane – États-Unis

Episode 1/8 : visite de la capitale de la Louisiane et de la ville mondiale de la fraise

Introduction : voici l’épisode 1/8 de mon roadtrip à travers 4 Etats des USA. Après la côte Ouest, la côte Est et les grands parcs naturels, me voilà dans le sud pour 16 jours, avec mes 2 supers amies. Autant vous dire que je ne sais par où commencer.

Je vais couper en 8 épisodes mes récits. Ils seront par ordre chronologique du voyage sauf concernant l’épisode « Pays des plantations ». Il me semble plus logique de rassembler toutes les plantations dans un seul article et ne pas les éparpiller.

Pour vous repérer, en bleu le trajet réalisé à travers la Louisiane, le Tennessee, le Mississippi et l’Arkansas (2000 miles)


Après le décollage à 8h de Paris, puis une escale à Londres et à Charlotte, nous voici arrivées à la Nouvelle-Orléans vers 21h. Le temps est humide et chaud. Direction l’hôtel Days Inn face à l’aéroport après avoir récupéré notre voiture de location.


Après une bonne nuit, nous souhaitions visiter 2 plantations sur la route de Baton-Rouge mais hélas, une journée d’orage et de déluges s’est abattue sur nous. Ce sera la seule journée sur les 16 ! Du coup, on repousse les plantations et nous allons dans un outlet pour faire du shopping. Je vous passe donc cet épisode.

27
Vision d’apocalypse à notre arrivée près de Destrehan

Le soir, direction le Micro Hotel de Ponchatoula et dîner au Don’s Seafood, pour tester notre premier Gumbo.

Le Gumbo est un plat de la région, se composant d’une soupe avec des écrevisses, crevettes, pousses d’oignons et riz. Ce fut très bon et également l’occasion de parler à des locaux des raccoons (ratons laveurs), grande passion des filles ><.

13244691_10156934524595788_3747710510014408101_n
L’air voyageuse

Le lendemain, le soleil peine à percer, direction la toute petite ville de Ponchatoula où nous dormions avant de partir pour la Capitale de la Louisiane.

Ponchatoula n’a rien d’extraordinaire, elle concentredes dizaines de boutiques d’antiquaires et un faux alligator face à son train historique. Mais, Ponchatoula organise chaque année le festival mondial de la fraise (mois d’avril), excusez du peu !


Direction Bâton-Rouge vers 11h. Cette ville est donc la capitale de la Louisiane (mais 2e ville la plus peuplée, derrière NOLA). Ce fut notre première rencontre avec le fleuve du Mississippi, sur lequel est exposé l’USS Kidd que vous pouvez visiter de l’intérieur. Ce navire n’a jamais été modernisé, vous baignerez dans le jus de la Navy. C’est un destroyer de la seconde guerre mondiale de classe Fletcher, qui a connu ses heures de gloire dans le pacifique.

IMG201651204134206058
USS Kidd, Bâton-Rouge

N’hésitez pas à aller au Visitor Center. Les gens sont adorables et pleins de bons conseils sur les choses à visiter et où manger (et offe un beau pin’s en firme de « red stick », soit un…bâton rouge). En parlant repas, nous sommes allées au Poor Boy Lloyd’s. C’est un « pub » très authentique qui pue la poussière mais où vous pourrez goûter les meilleurs Po-Boys de la ville pour à peine 10$. Le Po-Boys est une autre institution de la région, signifiant Poor-boy, c’est à dire le sandwich du pauvre. Les ouvriers du début du siècle mettaient, entre deux tranches de pain « français » (et j’insiste sur mot français, différent du pain de mie), de l’alligator, ou des crevettes, ou du rosbeef, avec de la salade, tomate et le mangeait chaud. J’ai tenté celui à la crevette. Honnêtement, ce fut le seul que j’ai mangé, c’est gras et ce n’est qu’un sandwich.

J’ai oublié de vous dire, qu’elle est l’origine du nom Bâton-rouge ? A l’époque des Amérindiens, ces derniers avaient, comme délimitation de leur territoire, érigés des pics en bois rougis par le sang des têtes d’ours ou de poissons posés en leur sommet.

L’après midi se passera à l’université de Louisiane, nommée LSU dont la mascotte n’est autre qu’un vrai tigre, présent sur le campus, du nom de Mike. Fondée en 1860, le site est tout simplement gigantesque ! Que ce soit les différents pôles d’instruction, le palais de justice intégré, le stade de Foot, le lac, les structures sportives, le magasin LSU, le quartier des sororités et fraternités….On est dans un autre monde !! LSU totalise 35 000 étudiants, à travers 9 universités, 3 écoles et autres instituts.

16
LSU

Le soir direction l’hôtel en faisant un détour par Port-Allen…Ville assez ghetto, digne des films de gangsters. Puis, repas au Couyon’s pour une big salad avec le Sheriff, et une fois de plus, une conversation improbable à propos de raccoons.

15
Hotel, pépouzes

Le lendemain on continue la visite vers la Maison du Gouverneur. Celle-ci a été construite en 1929 par le très très controversé et tristement célèbre, gouverneur Huey P Long. Ce dernier fut un gouverneur désigné comme un Staline et figure du fascisme Américain (pourtant inscrit au parti démocrate). Très imbu de sa personne (statues à son effigie, journal de propagande) il se lança dans la campagne présidentielle mais fut assassiné à Bâton-rouge, devant le Capitol, où les traces sont encore visibles. Concernant sa maison, ce dernier a pu la construire grâce à un mensonge comme quoi l’ancienne demeure (jugée trop petite a son gout), était infestée par les termites. En une nuit, il a envoyé les prisonniers de son Etat la détruire, afin qu’il puisse, sur le dos du contribuable, s’en reconstruire une plus belle et plus grande. Aujourd’hui, la maison est un musée qui ne vaut pas le détour.

61
Ancienne maison du Gouverneur

Ensuite, direction le Vieux Capitol. Magnifique ! Surtout son escalier en colimaçon vous emmenant vers un dôme en vitraux très coloré. Le vieux capitol vous offre un voyage dans le temps, pendant Huey P.Long et vous expliquera que son meurtrier reste encore aujourd’hui un mystère. Au dernier étage, vous comprendrez la politique US et les résultats des votes des primaires par villes en Louisiane, puis vous pourrez vous mettre à la place de Huey avec son chapeau, pour voter des lois ! A la fin de la visite (audio guide en Français), on vous offrira un autocollant disant « j’ai monté les marches du vieux Capitol »

Enfin, direction le nouveau capitol pour admirer la ville d’en haut, et prendre la température sur la vie trépidante du passage des lois en Louisiane. Le Capitol réuni à la fois le sénat, et l’assemblée (que vous pouvez voir entre 2 séances). Il offre également la plus belle vue de la ville, en prenant 2 ascenseurs et 0$.


Il est temps de reprendre la route, direction St Francisville, Natchez et Greenville…Suite au prochain épisode (entre temps, nous avons fait 2 plantations mais j’en parlerai dans l’épisode dédié aux plantations).

IMG20165128573563432
…Qu’on apprécie la boite automatique et le régulateur !

==> La galerie photos <==


3 réflexions sur “Bâton-Rouge / Ponchatoula, Louisiane – États-Unis

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s